Bis entete

272° section SELESTAT Date de création : 19.12.1920

Président :Francis  BILLIGER                    
7,Place du Gal de Gaulle - 67 600 SELESTAT

Délégué élu : Jean Louis BAUDUIN

1° et 2° Vice-Président :  J.L BAUDUIN et F.JEANJACQUOT

Secrétaire : Bernadette PUIREUX

Trésorière  : Josépha BERNARD

Porte-drapeau : Rémy ROHMER

Porte-drapeau suppléant : Lucien MIESCH 

Assesseurs : Loïc DURET - Claude MOUTARDIER- Eric COSTER - Jean-Claude RAPP - Yves MARCHAL - Michel WINUM 
 

 

 

 

Billiger 2  

24-25 SEPTEMBRE 2023 - PARIS - DEPOT DE GERBE SOUS L' ARC DE TRIOMPHE

Plusieurs membres de la 272° section ont partcipé à la sortie mémorielle organisée par l'UD 67. De cette cérémonie de dépôt de gerbe sous l'Arc de Triomphe,  ils en garderont tous un souvenir unique, empreint d'émotion.

24-25.09.PARIS - J.L : PORTE-DRAPEAU  PARIS - 272 et 323

PARIS - TRESORIERE ; DEPOT DE GERBE  PARIS - SIGNATURE DU REGISTRE

 

 

22/09/2023 - DE Mr Joseph Richard MARCHAL ELOGE FUNEBRE

ELOGE FUNEBRE PRONONCE

Lors des funérailles de Monsieur Joseph, Richard MARCHAL Décédé le 16/09/2023 célébrées le 22/09/2023 en l’Eglise DE ROMBACH LE FRANC

 En tant que Président de la 272ème section de la Société Nationale d’Entraide de la médaille militaire de SELESTAT,  

Il m’incombe de retracer brièvement le passé civil et militaire de notre camarade de qui vient de nous quitter et que nous entourons pour un dernier adieu.

Né le 15 mars 1938 dans la commune, il suit sa scolarité à l’école communale il obtient le CEP en 1952.

Richard s’engage volontairement le 17/avril/1956 à l'âge de 18 ans et un mois puis fait sa formation initiale à Bayonne puis sa qualification parachutiste au Centre d’Instruction spécialisé à Mont de Marsan et obtient son brevet de parachutiste Brevet N°115376 le 27/07/56. Il reste au centre d’instruction à compter du 01/08/1956 jusqu’à son affectation au 8° régiment de parachutistes coloniaux (actuellement 8ème RPIMA). Il embarque pour l’Algérie à Marseille le 09/10/1956 et débarque à Bone le 10/10/1956. Volontaire pour toutes les missions il se distingue particulièrement en janvier 1957dans la région d’EL Arrouch dans le nord constantinois. Son engagement déterminant dans l’action lui vaut une citation à l’ordre du régiment par ordre général N°398 en date du 09 mars 1957 avec attribution de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.  Le 01/04/1957 il est promu au grade de 1ère classe. Il se rengage pour deux ans dans le même régiment le 03/06/1957.

Malheureusement suite à un évènement malheureux dans sa famille, le 22/10/1957 il est rappelé dans ses foyers au titre de soutien de famille où il s'occupera des 5 enfants de sa sœur décédée prématurément, ce qui contrariera ses projets de vie militaire.

Décorations :

-Médaille militaire, Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze, Croix du combattant volontaire agrafe ALGERIE, Croix du combattant, Médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en AFN et Médaille Commémorative Algérie

Revenu à la vie civile, Il s’installe dans la commune et se marie à Melle Monique LOTZ également de Rombach, le 05 juillet 1958.

De leur union naît un fils Arnaud qui également sert pendant son service militaire dans les troupes aéroportées au 35ème RAP.

Par la suite, le couple a le plaisir d’accueillir parmi les siens une petite fille France et un arrière-petit-fils Augustin.

Il passe sa vie professionnelle ainsi que Monique son épouse aux Ets ROSSMANN à LA-VANCELLE.

Au vu de ses états de services la médaille militaire lui est concédée par décret du 28/12/1998. Il adhère à la SNEMM LE 22/12/1998 à la section de Ste Marie-aux-Mines et puis à la dissolution de cette dernière il rejoint la 272ème section de la SNEMM en 2021..

Cependant Richard se met au service de la collectivité et de sa commune en s’engageant dans la vie associative et citoyenne. Il est élu au conseil municipal de 1995 à 2001 puis adjoint au maire de 2001à 2008. Rombach-le-Franc a eu la chance de le compter parmi les siens.  

Patriote convaincu, il préside la section locale du souvenir Français. Membre fondateur de la section de l'Union Nationale des Parachutistes (U.N.P.) de Ste Marie aux Mines en 1982, section qu’il préside pendant 28 ans. Richard préside de surcroit L'Amicale des Anciens Parachutistes du Val d'Argent (A.A.P.V.A.).

Instigateur des échanges des amicales Para et Légion du "Grand Est", il développe également les relations avec les anciens paras allemands de Fribourg et les réservistes de Bad Wimpfen qui se

traduisent par des marches, compétitions militaires, et des cérémonies dans le but d’améliorer l’amitié franco-allemande.

En 2010 ces deux associations l’élisent à la fonction de président d’honneur.

Adhérent à l’UNACITA et à l’UNC, il partage également les valeurs du monde combattant et la transmission de la mémoire. 

 Les médailles associatives de la Médaille du Djebel classe bronze
Médaille d'honneur UNACITA, et la Croix des anciens combattants européens lui ont été décernées en reconnaissance.

La médaille d’honneur de vermeil de la SNEMM devait lui être remise début décembre.

Connu dans tout le Val ‘D’Argent et bien plus loin, Richard était un homme d’honneur, de parole, habité par une grande humanité, il portait la fraternité en lui. Il aimait tout simplement les autres.  

Profondément attristés par la disparition de Richard, Chère famille en deuil, au nom de tous mes camarades, médaillés militaires, anciens combattants et membres de toutes les associations pour lesquelles Richard a œuvré sans compter nous vous remercions pour l’avoir aidé dans son entreprise et vous présentons nos sincères condoléances.

Richard, Merci pour ton dévouement dans tes fonctions bénévoles. ADIEU, tu resteras dans notre mémoire et nos cœurs.

Décès Mr MARCHAND

20.07.2023 - ELOGES FUNEBRES DU PRESIDENT FRANCIS BILLIGER

Lors des funérailles de Monsieur René, Eugène HIRTZ Décédé le 13/07/2023 célébrées le Jeudi 20 juillet 2023 en l’Eglise STE FOY de SELESTAT.

En tant que Président de la 272ème section de la Société Nationale d’Entraide de la médaille militaire et du Groupement des associations patriotiques de SELESTAT et environs dont René était membre pour la première et membre du bureau directeur pour la seconde de prononcer cet éloge.  

Il m’incombe de retracer brièvement la vie militaire et associative de notre camarade qui vient de nous quitter et que nous entourons pour un dernier adieu.

Né le 01/04/1937 à ECKBOLSHEIM, René est appelé du contingent de la classe 57-1-B, il débute l’activité militaire le 01/05/1957 en faisant ses classes au 39ème Régiment d’artillerie de TOUL. Suite à sa formation de base, il intègre le peloton d’élèves gradés et obtient d’excellents résultats à l’examen final le 25/08/1957. Il est affecté au 25ème RA de THIONVILLE à la compagnie d’instruction le 01/09/1957 rebaptisé centre d’instruction par la suite. Il est nommé rapidement au grade de brigadier, puis 5 mois plus tard au grade de brigadier/Chef. Le 1er mai 1958 sa compétence d’instructeur lui vaut d’être nommé au grade de maréchal des logis. Le 31 octobre 1958 il est affecté au 1er bataillon du 39ème RA /3ème batterie à ce moment en opération en Algérie. A ce moment il est mis en route pour l’Algérie. Il embarque à Marseille sur le SIDI OKBA et débarque à BÔNE le 01 novembre 1958 pour rejoindre cette unité. A ce moment libéré de ses obligations légales il est maintenu sous les drapeaux suite au décret du 15/07/1957.       

Sous-officier, plein d’allant et de sang-froid, volontaire pour toutes les missions il se distingue particulièrement le 28/11/1958. Son action d’éclat déterminante dans le Djebel DYR (Est Constantinois) lui vaut une citation à l’ordre du régiment par ordre général N°32 en date du 19 aout 1959 avec attribution de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.  

Arrivé au terme de ses 28 mois sous les drapeaux, Il rembarque à Bône le 22/08/1959 sur le Maréchal Joffre et débarque à Marseille le 24/08/1959. Il est définitivement libéré de ses obligations le 08/09/1959 et revient à SELESTAT pour y fonder sa famille. Marié à Odette, ils ont eu trois enfants Christine, Michel et Claudine.

Au vu de ses états de services la médaille militaire lui est concédée par décret du 04/11/2013. Il adhère à la 272ème section de la SNEMM depuis le 26/06/2014.

Dans la vie associative de René il s’est montré particulièrement efficace, tout en faisant montre de discrétion et humilité. Il œuvra toute sa vie durant pour le bien des membres de sa section d’anciens combattants venant en aide à tous ceux et celles qui était dans le besoin.

Il a succédé le 10 mars 2002 à M. Pierre SCHWOERER d’Artolsheim comme président de la section ACUFA de Sélestat et environs jusqu’en 2022. Poste de président qu’il a occupé durant une dizaine d’années. C’est Mme Béatrice SIEBOLD qui a pris la relève et lui a succédé. Par la suite il a été nommé le 07 novembre 2006 président interdépartemental de l’ACUFA, actuel section fédérale André Maginot des anciens combattants du Bas-Rhin – groupement 249 qui comprend huit sections dans le Bas-Rhin, Haut-Rhin et Vosges.

Poste auquel il a consacré toute son énergie en privilégiant les voyages pédagogiques sur les hauts lieux de mémoire avec le lycée J.B. SCHWILGUE de Sélestat, les collèges des châteaux de Châtenois et des ménétriers de Ribeauvillé. Fonction occupée jusqu’en avril 2018 soit une douzaine d’année.

En avril 2018, son état de santé ne lui permettant plus d’assurer ses fonctions a été remplacé par monsieur Christian HINSINGER qui a repris le flambeau le flambeau pour continuer son œuvre.   

Décorations :

-Médaille militaire, Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze, Croix du combattant ALGERIE

-Titre de reconnaissance de la Nation, Médaille Commémorative Algérie.

C’est avec émotion, Chère famille en deuil, Au nom de tous mes camarades anciens combattants, médaillés militaires et membres de toutes les associations du GAPSE, que nous vous exprimons toutes nos pensées de compassion et de partage de votre douleur.

René, Merci pour ton engagement sans faille. ADIEU tu resteras pour toujours dans notre mémoire et nos cœurs.

Obsèques Mr Hirtz

NOCES DE PLATINE DE CLAUDE ET PIERRETTE MOUTARDIER MEMBRES DE LA 272° SECTION

Noces platine

C’est vendredi 28 avril 2023 que Pierrette et Claude MOUTARDIER ont fêté leurs noces de platine (70 ans de mariage). Ils se sont en effet mariés le 28 avril 1953 à TRELOU-SUR-MARNE (Aisne).

Né le 09 juin 1930 à PERONNE (Somme), Claude a embrassé une carrière militaire à l’âge de 20 ans.

Engagé en Allemagne au deuxième régiment de dragons à Offenburg en 1950, il a servi en Indochine et en Algérie pour revenir aux FFA à OBERKIRCH à la direction du matériel pour terminer sa carrière en 1975 avec le grade d’Adjudant-Chef.

Ancien combattant, Il est titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre TOE (trois citations), nommé chevalier dans l’Ordre National du Mérite en 1994 et chevalier de la Légion d’Honneur en 2006.

Revenu à la vie civile il a repris une activité de chef des services généraux du syndicat national de France jusqu’en 1982.

Il a occupé également la fonction de président des anciens combattants de Ribeauvillé de 1994 à 2004. Assesseur du comité de la section SNEMM depuis 1992 il assumé cette fonction jusqu’en 2022.

Pierrette son épouse est née RASSENEUR le 5 janvier 1934 également à TRELOU-SUR-MARNE (Aisne). Elle a accompagné son mari au fil des mutations et organisé pas moins de vingt déménagements entre 1955 et 1976. Quatre enfants sont nés de leur union durant cette période : Annie réside à Martigues (13), Philippe vit à Sand (67), Christiane habite à Pélissanne (13), Jacques est installé à Cavalaire- sur - mer (83). Sept petits-enfants ont agrandi le cercle familial. 

Les époux MOUTARDIER se sont installés à RIBEAUVILLE (68) en 1988.  Ils ont passé leur temps libre au sein de plusieurs associations. Puis ont beaucoup voyagé pour découvrir de nombreux pays.

La section adresse ses vœux aux époux MOUTARDIER à l’occasion de leurs noces de platine, célébration extrêmement rare de nos jours.

23.04.2023 - OBSEQUES de Mr François DUWIG

ELOGE PRONONCEE PAR Monsieur Francis BILLIGER Président de la 272ème section de la SNEMM.

Lors des funérailles de l’Adjudant/Chef GND (ER) François DUWIG Décédé le 23/04/2023

En commun accord avec les présidents de l’ UNPRG secteur Monsieur Bernard WURTZ et de l’amicale des Anciens Marins de SELESTAT,   Monsieur Ferdinand HERRMANN

Il m’incombe de retracer brièvement la vie militaire de notre camarade et ami François DUWIG ; 

François était né à Montluçon le 14/10/1944. Dès sa plus tendre enfance il a connu la vie en caserne car son père servait en Gendarmerie. Ce dernier, suite à l’annexion de l’Alsace et son refus de servir les nazis est muté en zone libre dans cette ville de l’Allier. A la fin du conflit il revient à la BT de La Petite Pierre 67 avec sa famille. 

Dès l’âge de 18 ans François s'engage dans la marine pour 5 ans en 1962. Après sa formation initiale, embarqué dans un premier temps sur l’Aviso escorteur de Vaisseau HENRY, s’en suit un embarquement sur le croiseur De Grasse. Ce dernier étant le bâtiment de commandement d'où était déclenché le feu nucléaire, ce dernier recevait les ordres de tir directement donnés depuis Paris.

François a servi surtout en Polynésie Française lors des premiers tirs des essais nucléaires à Mururoa. Au terme de son engagement, Il quitte la ‘’Royale’’ avec la qualification de mécanicien et le grade de Quartier Maitre de 1ère Classe.

En 1967 il opte pour la gendarmerie. Il effectue son stage d'élève gendarme à la Cie école de gendarmerie à BERLIN.

A sa sortie de stage il est muté au Groupement Blindé de la Gendarmerie Mobile à Versailles/ Satory. Il sert au 1er Escadron, l’escadron AML, cette affectation fera de lui un spécialiste du combat blindé. Arrivé au terme de son séjour en Gendarmerie Mobile (la loi des huit ans), il est muté en 1974 en gendarmerie départementale en PACA. Il occupe différentes fonctions dans le Groupement du Var et des Alpes Maritimes ou ses qualités d'ancien marin, mécanicien, sont mises à contribution en particulier à AGAY sur Mer en brigade nautique. Il occupe des fonctions de gradé d'encadrement, Cdt de brigade et adjoint au Cdt de Cie de Cannes en fin de carrière avec le grade d'A/C.

A l'heure de la retraite il s'installe à SELESTAT. 

La médaille militaire lui a été concédée le 18/03/1998. La médaille de la Défense échelon bronze avec agrafe essais nucléaires lui est décernée.

Pendant sa retraite Il participe activement à la vie associative de SELESTAT au sein de la 272ème section de la SNEMM, est membre actif du comité UNPRG secteur pendant de nombreuses années et également membre de l'amicale des anciens marins. 

Son séjour dans le sud de la France lui a transmis la passion de la pétanque qu'il pratiquait assidûment jusqu'au moment où les forces vinrent à lui manquer.

François était une personne d’humeur toujours égale, faisant montre de calme discrétion, modestie et humilité, toujours à l’écoute de l’autre. Il était fidèle en amitié et connaissait le sens de la fraternité.

François, jusqu’au bout malgré la finalité que tu connaissais, tu t’es battu avec dignité sans jamais te plaindre contre ce mal qui te rongeait.

Arrivé désormais au bout de ta route et ton voyage,

J’espère que tu te prélasses maintenant au bord de l’eau turquoise d’un lagon Polynésien bercé au son d’un ‘’ukulélé’’ avec en perspective un groupe dansant un ‘’tamouré’’.  

C’est avec émotion qu’au nom de tous les camarades et amis de François, Chère famille, nous vous exprimons, nos condoléances les plus sincères.

François nous te remercions pour tout ce que tu as fait au profit de la nation.  ADIEU tu resteras a jamais dans notre mémoire et nos cœurs.

 REPOSE EN PAIX MAINTENANT.

25.02.2023 - ASSEMBLEE GENERALE

L’assemblée générale ordinaire 272ème section portant sur l’exercice 2022 a été organisée conjointement avec le congrès de l’UD 67 à CIGOLAND route de SELESTAT à 67600 KINTZHEIM le samedi 25/02/2023 dans un cadre adapté et agréable.

La 272ème était chargée de l’organisation matérielle de cette journée. Pour la section une belle participation des membres conjoints et amis a permis de voir la présence d’un effectif conséquent pour le congrès UD. Madame la Sous-Préfète de l’arrondissement SELESTAT/ERSTEIN, Monsieur le maire de SELESTAT et Madame la Chef d’Escadron Commandante la Compagnie de Gendarmerie départementale, le Major représentant le Commandant de l’Escadron 23/7 de GM nous ont fait l’honneur de répondre à l’invitation de la section et d’assister à cette assemblée. Après le recueillement en mémoire de nos membres disparus depuis la dernière AG et la pensée dédiée aux nôtres qui sont en souffrance, les travaux ont débutés. Dans la partie statutaire le PV AG 2022, le rapport d’activité, moral et financier ont été approuvés à l’unanimité. A noter que l’effectif de la section est stable les décès sont remplacés régulièrement par des adhésions et mutations. Financièrement la section a terminé l’année avec un résultat final positif. Le moral de la section reste stable et bon.

Nous avons partagé une belle journée de convivialité et de fraternité.

Le PV sera communiqué par mail aux sociétaires de la section prochainement.

     AG 25 FEV   AG 25 FEV REMISE DIPLÔME

    Autorités et réciîendaires  REPAS

26.01.2023 -  REMISE DE LA LEGION D'HONNEUR A  MR. Robert LUDWIG

Suite à la publication de la promotion spéciale " 60ème anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie " par décret du Président de la République en date du 13 octobre 2022, portant promotion et nomination dans l'ordre de le Légion d'Honneur, en faveur des anciens combattants, Monsieur Robert LUDWIG a été nommé Chevalier de la Légion d'Honneur. Ce fut un grand honneur pour la 272ème section de la SNEMM de SELESTAT de voir un de ses membres titulaires gratifié de la sorte et de pouvoir contribuer à la cérémonie de remise de l’insigne. Jeudi 26 janvier, au cercle mixte de l'escadron 23/7 de GM Quartier Cambours de Sélestat, Mr Robert Ludwig recevait cette prestigieuse distinction en présence de personnalités civiles et militaires, de sa famille, amis et connaissances. Sur demande du récipiendaire, l’éloge a été prononcé par Mr Marcel BAUER, Maire de Sélestat, lui-même chevalier dans l'ordre national de la Légion d'Honneur, qui s'est dit honoré et fier de rappeler les mérites éminents pour lesquels Mr Ludwig a été distingué et il procéda à la remise de la décoration.    

   « Monsieur Robert, Marie, Edouard LUDWIG est né le 10 janvier 1934 à WITTISHEIM (Bas-Rhin), est le fils de Robert et HERZOG Marie, Cécile, Elisabeth demeurant à SELESTAT.

Après ses études secondaires il obtient un bac technique. Au moment d’être appelé sous les drapeaux, il est étudiant et peut bénéficier d’un sursis mais il y renonce le 25/09/1954. Il est appelé à l’activité le 01/11/1954 de la classe 1954 2c.

Affecté à la 1ère demi brigade coloniale de commandos parachutistes coloniaux, il fait sa formation à Bayonne à la Cie d’instruction puis à PAU au Centre école des troupes aéroportées où il obtient son brevet parachutiste N°106 728 le 30/03/55 et son certificat d’aptitude technique 1 infanterie coloniale subdivision parachutiste.

Le 16/02/1955 cette 1ère demi brigade coloniale de commandos parachutistes coloniaux devient Brigade de parachutistes coloniaux. Il est nommé au grade de caporal le 01/10/1955 puis caporal-chef le 12/01/1956.

Le 26/02/1956 Il est affecté de la brigade de Bayonne au 2ème Régiment de parachutistes coloniaux.  Le même jour Il embarque à Marseille traverse la mer méditerranée et débarque à ALGER le 27/02/1956.

Il est libre de ses obligations légales d’activité le 01/05/1956   et passe dans la disponibilité.

Maintenu sous les drapeaux au titre de l’article 40 de la loi du 31/03/1928 et en application du décret du 28/08/1955. Il sert au 2ème RPC jusqu’à la fin de son séjour puis est rapatrié sur le VILLE D’ORAN pour rejoindre la métropole le 08/04/1957. En permission libérable du 10/04/1957 au 05/06/1957 il revient sur SELESTAT. Le 06/06/1957 il est libéré de ses obligations militaires d’active. Au total Monsieur LUDWIG aura passé 30 mois au service de la nation. Il se marie le 27/10/1959 avec Michèle SCHIERMEYER dont la famille est très connue dans le milieu sportif Sélestadien. Un fils Christophe nait de leur union en 1962.  Sa vie professionnelle fut également bien active entre l’Alsace et la Moselle.

REMISE DE DECORATION    Chevalier LH

 

Le 2ème RPC étant un des régiments parachutistes   les plus prestigieux et le plus employé dans de nombreuses opérations de la 10ème division parachutiste qui comptait dans ses rangs des officiers brillants dont le Lieutenant-colonel CHATEAU JOBERT et le lieutenant-colonel FOSSEY-FRANCOIS.  Encore aujourd’hui, ils restent légendaires au sein des unités parachutistes. Ces deux officiers commandèrent les deux bataillons qui se sont distingués en particulier lors de l’opération franco/britannique sur le canal de SUEZ. Les parachutistes embarquèrent le 26/10/ 1956 d’Algérie, et débarquent à CHYPRE. L’opération aéroportée menée avec succès sur port SAID et Port FOUAD se déroula le 05/11/1956. A la fin de cette mission ils rembarquèrent à Port SAID le 22/12/1956 et débarquèrent à ALGER le 29/12/1956. Le 2ème RPC s’établira à BOUFARIK, SAINT CHARLES, SOUMA et sera le point de départ de nombreuses missions dans les secteurs de CAMBLECHE, AIN MOKRA, CONSTANTINE, ALGER jusqu’à la fin des hostilités.

Lors de l’opération sur le canal de SUEZ le 2ème RPC est cité à l’ordre de l’armée avec attribution de la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures avec palme.

Le 27 avril 1957 Robert pour sa part fut cité par décision N°031 du ministre de la défense Nationale et des forces armées à l’ordre du régiment avec attribution de la croix de guerre des TOE avec étoile de bronze.  Cette citation comporte le motif suivant ’’ Appelé de la classe 1954/2C vient de se signaler lors de l’opération parachutée sur PORT SAID le 05/11/1956 après avoir pris une part active à la prise du PONT EL RASWA s’est porté à la tête de son équipe à la poursuite d’éléments ennemis, mettant plusieurs de ceux-ci hors de combat, faisant trois prisonniers et rapportant plusieurs armes individuelles’’.

Puis à nouveau est cité à l’ordre du régiment le 04 mai 1957 par ordre général N°46 par le Général MASSU commandant les troupes aéroportées en Afrique du Nord, la 10ème division Parachutiste et de la zone Nord Algérois. Pour le motif suivant : ‘’Jeune gradé appelé de la classe 54/2C alliant la ténacité dans la recherche des rebelles, à l’efficacité et la rapidité dans l’action en particulier au cours des opérations du maintien de l’ordre dans la région algéroise depuis le début du mois de janvier 1957. S’est fait remarquer lors de la destruction du réseau de liaison et ravitaillement entre ALGER et les maquis de la région de BOUIRA. Poursuivant l’exploitation des renseignements obtenus, a réussi à démanteler ainsi complètement le réseau rebelle de cette ville’’.

Cette citation comporte l’attribution de la croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.

Ces remarquables états de service lui valurent la concession de la militaire le 04/11/2010 ainsi que cette nomination. 

Après l’évocation des mérites éminents acquis au service de la nation à titre militaire,

Monsieur le maire a procédé à la remise de la médaille par la formule :

"Au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons Chevalier de la Légion d'Honneur.

19.12.2022 - REMISE DE RECOMPENSE

Une délégation de la 272ème section s’est rendue au domicile de monsieur Marcel BUCHER plus ancien médaillé militaire de la section le 19 décembre 2022. Ce dernier ne pouvant se déplacer le diplôme des 50 ans de médaille militaire ainsi que la médaille d’honneur échelon or de la SNEMM attribué par le conseil d’administration national  lui ont été remis. C’est avec grande émotion que monsieur BUCHER a réceptionné ces récompenses.  

Mr BUCHER

23 OCTOBRE 2022 - UNE CEREMONIE FRANCO-ALLEMANDE A LA STELE DE LA CHARBONNIERE

Une cérémonie franco-allemande en mémoire des combats du 20 août 1914 s’est tenue dimanche 23 octobre à la stèle du col de la Charbonnière, sur les hauteurs de Breitenbach

CharbonniereDe nombreuses délégations et leurs porte-drapeaux dont ceux de la 272ème section, de la 236ème section et de la 1703ème section de la SNEMM étaient présents pour honorer le souvenir des durs combats entre le 11e  bataillon de chasseurs alpins et la 19e  division royale de la réserve saxonne : le Souvenir français, l’amicale des Diables bleus, la gendarmerie et les corps d’armée, les Gebirgstruppe-Freiburg und Schwarzwald Süd conduites par Manfred Löffler. De nombreux élus étaient aussi sur place : Louise Morel (députée de la 6e circonscription du Bas-Rhin), Nathalie Kaltenbach-Ernst (maire de Barr et conseillère d’Alsace), Alice Morel, Guy Hazemann, Jean-Pierre Piela, Patrick Conrad (les maires des quatre communes limitrophes)....

Après le rappel historique de ces combats, les anciens chasseurs entonnèrent le chant de « SIDI BRAHIM » lien indéfectible qui les unis.

09 OCTOBRE 2022 : UNPRG "LA CLAQUETTE"

Lors de l’assemblée Générale annuelle de L’UD 67 de l’UNPRG, le Président de la 272° section a  été récompensé pour ses bons et loyaux services . A noter que lors de ces AG de nombreux membres (toutes catégories MT, MA et DE) de toutes les sections SNEMM du département se retrouvent.

Asssemblée Générle UNPRG Président et porte-drapeau Président 272 décoré

18 SEPTEMBRE 2022 : MARCKOLSHEIM - HOMMAGE AUX MALGRE-NOUS

Hommage aux « Malgré-nous » et aux 14 réfractaires de la classe 1922 de Marckolsheim.

C’est en présence d’une assistance nombreuse (habitants de Marckolsheim et environs, élus, Anciens Combattants et représentants des associations patriotiques dont la 272ème section de SELESTAT, membres et descendants des familles), répondant à l’invitation du Maire et de la municipalité de MARCKOLSHEIM, qu’un hommage solennel a été rendu aux Malgré-nous d’Alsace et de Moselle ainsi qu’aux 14 réfractaires de la classe 1922 de Marckolsheim.

Après un rappel historique par le Maire Frédéric PFLIEGERSDOERFFER, Maire de la commune, et l’évocation de cette tragédie par Mme Nicole BRUDER, présidente de l’Association Des Evadés et Incorporés de Force du Bas-Rhin (ADEIF), une plaque scellée sur le monument aux morts de la ville a été dévoilée.

A l’issue d’un court déplacement jusque sur le parvis de l’espace culturel de « La Bouilloire », une autre plaque en hommage aux 14 réfractaires de Marckolsheim a été dévoilée sur le mur de l’ancienne « école des filles ».

Dévoilement plaque  Plaque inaugurée  Plaque apposée à l'école

Un imposant cortège regroupant l’ensemble des participants (détachement des pompiers de l’Unité Territoriale de Marckolsheim, batterie-fanfare, musique municipale, élus, représentants des associations patriotiques, Anciens Combattants et population) précédé des nombreux porte-drapeaux (22 au total)  s’est déplacé jusqu’au « marché couvert » où un vin d’honneur, rehaussé par une nouvelle prestation de la musique municipale, a clôturé cette belle cérémonie.

Mme BRUDER ADEIF   MARCKOLSHEIM

01 JUILLET 2022 : REPAS DE COHESION

Le traditionnel repas de cohésion de la 272ème section de la SNEMM a été organisé le vendredi 01/07/2022. A cette occasion 44 participants ont profité du bel accueil du cercle mixte de l’EGM 23/7. Avant la dégustation du repas, une remise de récompenses a mise en valeur nos membres méritants.  Les diplômes de+25ans de Médaille Militaire, d‘honneur échelon bronze, argent, vermeil ont été remis aux récipiendaires.

                 + 25ans MM : Bernard TARRACCA, 

                 Médaille de vermeil ; André DEMOUGEOT, Bernard TARRACCA, Joseph MULLER,

                 Médaille d’argent :  Arsène FLECHER, Lucien ENGEL, Pascal JOUFFREY, Bruno GERARD, André GOJON-DIT MARTIN,  

Pour la première fois quatre diplômes de la médaille d’honneur échelon or ont été attribués à des sociétaires de la section par le conseil d’administration national sur proposition du président général.  Le président de la section a pu procéder à la remise des médailles échelon or s’y rapportant à trois de nos membres présents à cette occasion.

 Claude MOUTARDIER, notre doyen, Chevalier de la Légion d’Honneur, assesseur au comité de section depuis de nombreuses années et titulaire du diplôme de vermeil.  

Jean DELBECQ, ancien président de section d’ERSTEIN, VILLE et NOUMEA en Nouvelle Calédonie.

Jean-Louis BAUDUIN, ancien président et président honoraire de la section.

Malheureusement, Marcel BUCHER, plus ancien médaillé militaire de la section (1954), adhérent SNEMM depuis 1965 n’a pu être honoré à cette date.

Toutes nos félicitations vont à nos membres méritants.

Cette rencontre conviviale a permis de nous retrouver et échanger dans une ambiance de fraternité. 

                    Président et vice-Président  Les Récipiendaires

30 AVRIL 2022 - CELEBRATION DU CENTENAIRE DE LA 272° SECTION et de l'UNC

 

Célébration des 100ème Anniversaires de la section UNC de SELESTAT et environs et de la 272ème Section de la Société Nationale d’Entraide de La Médaille Militaire.

La section de la Snemm a également contribué sur le plan local au rayonnement de la SNEMM par l’organisation de cette cérémonie à l’occasion de l’action 2022 : le 170ème anniversaire de la création de la médaille militaire.

Le samedi 30 avril 2022, place de la république, les deux présidents Messieurs Michel WINUM et Francis BILLIGER des associations précitées ont eu l’honneur d’accueillir dans une cérémonie patriotique privée, de nombreux invités. Leur présence a réhaussé le prestige de cette cérémonie.  Monsieur Marcel BAUER, maire  de Sélestat,  Madame  Nadège HORNBECK, vice-présidente de la région Grand-Est, Madame Caroline REYS, conseillère régionale Grand-Est membre de la commission culture et mémoire,  Monsieur Charles SITZENSTUHL, conseiller de la Communauté Européenne d’Alsace pour les élus, le Capitaine Matthieu VALENTIN, Commandant la 5ème Compagnie du 152ème RI jumelée avec la ville, le Lieutenant Alexandre JOURNET, Commandant la COB de Sélestat représentant la Chef d’Escadron Aurélie THOCKLER commandant la Compagnie de gendarmerie de SELESTAT,  L’Adjudant-chef  David BESSONNAT représentant le capitaine Louis Victor BAVARD Commandant l’EGM 23/7 de Gendarmerie Mobile, le Lieutenant Rémy  FREY, adjoint au commandant du centre de secours principal de Sélestat pour les militaires et services de l’état, de Monsieur José REAL, Président Général de la SNEMM, de Monsieur Dominique GERMAIN, Administrateur National de l’UNC, représentant le Président National, de Monsieur Didier BRISSAC, Président de l’Union Départementale 67 de la SNEMM, de Madame et Messieurs les  Présidents des Sections SNEMM du Bas-Rhin et des Vosges, de Messieurs les Présidents des Sections UNC du Bas-Rhin, de Messieurs  les Présidents des associations membres du Groupement des Associations Patriotiques de Sélestat et Environs, des Porte-drapeaux et des sociétaires et adhérents de la SNEMM et de l’UNC présents participèrent a cette  cérémonie sobre et imprégnée de solennité.

             30 AVR DEPOT GERBE                                          30 AVR DEPOT GERBE

Après la lecture des historiques des deux entités, un dépôt de gerbes pour honorer la mémoire des grands anciens et des camarades disparus a eu lieu devant le monument aux Morts dans lequel sont scellées les gravures en bronze des médaillés militaires et des anciens combattants marquant leur lien historique avec la ville de SELESTAT.

Les 22 porte-drapeaux présents et les nombreux participants ont été salués par les autorités. 

La seconde phase rassembla l’assistance dans un établissement hôtelier situé à proximité afin de partager un moment de convivialité. Après les discours des différentes Autorités , des récompenses ont été remises aux récipiendaires.

              30 AVRIL - AUTORITES                                    30 AVR FIN CEREMONIE

Les porte-drapeaux de la 272ème section : Messieurs Rémy ROHMER et Lucien MIESCH ont été gratifiés des diplômes d’honneur échelon or de la Fédération Nationale Des Porte Drapeaux de France par Monsieur Éric COSTER membre de la section et délégué pour l’Alsace de la Fédération.

Remise de diplômes de la SNEMM :

  • Diplôme d’honorariat dans la fonction de Président de la 272° section à Mr Jean-Louis BAUDUIN par Mr Didier BRISSAC Président de l’UD 67,
  • 1 diplôme de +50 ans MM  à Mr André DISCH, par notre Président National Monsieur José REAL,
  • 3 diplômes d’honneur échelon bronze à des Membres Titulaires : André DISCH, Roland ERNST,  et un Membre Associé : Christian DEGOUT,
  • 3 diplômes d’honneur échelon argent,  à Mme Chantal BAUDUIN, Mme Béatrice JEANJACQUOT et Mr Marcel BURY 
  • 3 diplômes d’honneur échelon vermeil à Madame Pierrette MOUTARDIER (DE), Alain DECOURBE (MT), Loïc DURET, avec remise de médaille associative par notre président national.

L’exposition consacrée au 170ème anniversaire de la création de la médaille militaire et une belle collection d’insignes régimentaires datant de la guerre d’Algérie mise en place attira l’attention des participants.  Cette journée a été une belle réussite et tous les membres présents satisfaits.

Les membres absents à cette journée sont passés à côté d’un évènement unique.

              30 AVRDiscours pg                                               30 AVR MONUMENT

28.04.2021 - Noces de Granit

Après la famille DISCH,

Claude MOUTARDIER et Pierrette membres de la 272° section vont fêter leur 68 ans de mariage le 28 avril prochain

 Le Président et les membres de la 272° leur présentent leurs félicitations et une belle journée d'anniversaire. 

14.04.2021 - Noces de diamant

NOCES DE DIAMANT POUR ANDRE DISCH MEMBRE TITULAIRE DE LA 272ème SECTION DE SELESTAT.

Disch

Les époux André DISCH-Micheline SYLVESTRE, demeurant à THANVILLE rue de l’Ecole ont eu le bonheur de fêter leurs noces de diamant (60 ans de mariage) le 14 avril 2021.

André est né à Strasbourg le 30 novembre 1934 et Micheline le 06 mai 1942 à Fort de France en Martinique. C’est dans cette ville que le couple s’est marié à cette même date le 14 avril 1961 à la mairie puis bénit le lendemain à la cathédrale. Militaire de carrière des Troupes de Marine, il a servi en Martinique à cette époque.

Suite à 7 années d’études chez les pères blancs, André a préféré s’engager dans l’armée. Son engagement dans l’infanterie de marine lui a valu de nombreux déplacements en France et en Afrique. Entre 1957 et 1959 il a séjourné dans le Sahara dans des conditions très rustiques pour le jeune homme affecté au centre administratif saharien. Les déplacements à dos de chameau lui seront familiers.  Ce séjour l’aura particulièrement marqué. Après 17 années de service et grâce au cumul des campagnes il a pu faire valoir ses droits à la retraite avec le grade d’adjudant-chef.   

Malgré son départ de l’armée d’active il a continué dans la réserve en particulier comme instructeur dans la préparation militaire. Ses mérites lui ont valu la nomination de capitaine honoraire.

Micheline son épouse occupait un poste de secrétaire à l’ambassade de France en Mauritanie.

Après leur retour à la vie civile ils se sont installés à DAMBACH- LA- VILLE et ne sont pas restés sans activité. Micheline a repris un emploi au bureau de poste à MARCKOLSHEIM et André à l’ANPE de SELESTAT.

La famille des époux DISCH s’est agrandie avec la naissance de quatre enfants. Martine en 1962, Isabelle en 1963, Philippe en 1965 et Elisabeth en 1961.

Passionné par l’histoire locale de Dambach-la-Ville, André a recensé en particulier tous les calvaires de son ban communal et a contribué à la rénovation de plusieurs d’entre eux. Il dispose d’une bibliothèque bien étoffée et ordonnée sur l’histoire locale.

Médaillé Militaire depuis le 31/12/1969 André s’investit toujours pour notre décoration en tant que porte-drapeau pour la SNEMM lors des cérémonies dans le Val de Villé et avec notre section.

Nous leurs souhaitons beaucoup de bonheur et d’amour.

  Francis BILLIGER

18 mars 2021, Obsèques de Mr LEMERCIER, éloge funèbre du Président de section

ELOGE PRONONCEE PAR Monsieur Francis BILLIGER Président de la 272ème section de la SNEMM et du GAPSE, lors des funérailles  de l’Adjudant René LEMERCIER 18/03/2021

En commun accord avec les présidents de l’UNPRG secteur de SELESTAT et l’UIACAL du centre Alsace ),   Il m’incombe de retracer brièvement  la vie et les moments les plus marquants de la carrière de l’adjudant René LEMERCIER. 

 René est né le 03.01.1936 à REMIREMONT dans les Vosges. Son père Georges est employé communal et sa mère Laure femme au foyer. Il y fait sa scolarité et obtient le CEP. Diplôme qui à l’époque récompensait une scolarité réussie.

 Il suivra une formation de mécanicien et travaillera au garage PILLOT dans cette même ville jusqu’à son appel sous les drapeaux.

Appelé à l’activité militaire le 03/07/1956 il est affecté au Centre d’Instruction de l’Arme Blindée de Cavalerie au 9ème GESA.

Il embarque à Marseille le 06/07/1956, il est débarqué à ALGER le 07/07/1956.

Sa formation initiale effectuée il est affecté au 1er Régiment de cuirassiers le 01/11/1956. Maintenu sous les drapeaux jusqu’au 28/10/1958, Il est débarqué à Marseille le 04/10/1958 pour rejoindre ses foyers à REMIREMONT ou il reprend son précédent emploi.

 La vie militaire lui manquant, il postule pour la gendarmerie dans laquelle il est admis le 22 janvier 1962 pour effectuer son stage d’Elève Gendarme au Centre d’Instruction du QUESNOY (59).

 Titularisé gendarme le 21/08/1962 il est affecté à la 6ème Légion de Gendarmerie Mobile Escadron 3/18 de SELESTAT. Le 22 mai 1965 il épouse Mlle Simone FISCHER de SELESTAT.

  Rapidement il s’oriente vers la Gendarmerie Départementale et est affecté à la brigade de HAGENTHAL (68) le 15/06/1966. Le 19 avril 1967 naîtra leur unique enfant Nathalie à MULHOUSE.

 Se rapprochant de la famille de son épouse il est muté à la BMI de SELESTAT (67) le 28/06/1971. Il obtient son diplôme d’OPJ le 29/08/1971.

Il est nommé au grade de MD/Chef le 01/08/1975 suivi de la mutation à la BT de FEGERSHEIM (67).

Sa nomination au grade d’Adjudant le 01/02/1985 lui vaudra une nouvelle mutation dans le cadre de l’avancement à la BT de    BENFELD (67). Pendant cette affectation il verra ses états de service récompensés par la concession de la médaille militaire le 11/03/1986.

 En 1987 sa dernière mutation le mènera à nouveau dans le Haut-Rhin à la BT de THANN. Il quittera cette unité pour faire valoir ses droits à la retraite en 1990. Il obtiendra l’honorariat dans son grade.

Pour ce Vosgien d’origine, l’Alsace n’avait plus de secret pour lui. Pour passer ses années de retraite la famille a choisi de revenir à SELESTAT.

Tout au long de sa carrière militaire l’adjudant LEMERCIER était particulièrement apprécié par ses camarades. Il a toujours assumé sa mission de manière exemplaire.

René était titulaire des médailles suivantes : Médaille Militaire, Croix du Combattant, Titre de Reconnaissance de la Nation, Médaille de la Défense Nationale échelon bronze, Médaille Commémorative AFN.

Installé à SELESTAT, il débute son engagement associatif. Il adhère à l’Union Nationale des Personnels et Retraités de la gendarmerie. Il a œuvré au sein du Conseil d'Administration de l'Union Départementale du Bas-Rhin d'octobre 2001 à octobre 2010. Il adhère également au Souvenir Français et à l’UIACAL.

 Il s’investit en particulier à la 272ème section de la SNEMM et y officie en tant que trésorier pendant 19 ans. L’Honorariat dans cette fonction lui est attribué en 2012.

De nombreux diplômes associatifs viennent mettre en valeur cet investissement    patriotique.

Malheureusement la maladie vient empêcher la poursuite de ces activités.

Chère famille en deuil, les mots peuvent paraître futiles dans ces circonstances douloureuses. Permettez-moi seulement de vous dire que je m’incline respectueusement devant votre peine. Aussi les camarades et anciens combattants se joignent à moi pour vous présenter nos condoléances attristées, quant ’à toi René maintenant que tu as quitté les tiens te voilà soulagé et en paix.  Tu as sûrement déjà retrouvé ton cher beau-frère Jeannot.

Au revoir René nous ne t’oublierons pas.

2021 jANVIER - OBSEQUES DE Mr Léon FRISCH

Eloge prononcée par le Colonel Clément AUBRY lors des funérailles   de Jean-Léon  FRISCH

         En accord avec les Présidents des différentes associations patriotiques, en ma qualité de représentant des membres de la Légion d’honneur du centre- Alsace, il me revient le devoir de rappeler les services les plus imminents rendus  à la Nation par monsieur Jean-Léon FRISCH.

          Né le treize juin 1928 à Lalaye, en juillet 44, à l'âge de 16 ans Jean se voit contraint par l'occupant nazi à suivre une préparation militaire. Néanmoins il réussit à se soustraire au Reichsarbeitsdienst grâce à l'avancée des troupes alliées vers l'Alsace.

          A 18 ans il s'engage dans l'armée et après sa période de formation en Algérie il est affecté au 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes. à Noël 1946 il embarque pour l'extrême Orient où il est de suite confronté à la dure réalité de cette guerre, avec ses nombreuses opérations meurtrières. Il gagne ses galons de sergent et une citation à l'ordre du régiment lors de la première grande opération aéroportée effectuée en Indochine.

         En 1952, toujours en terre indochinoise, il est nommé Sergent-Chef grâce à son comportement exemplaire au cours des nombreuses opérations périlleuses qui lui valent plusieurs citations.

          Lors de ce troisième séjour indochinois, jean, nommé fictivement Sous-Lieutenant pour la circonstance, fait partie des commandos parachutistes qui opèrent au LAOS avec pour mission de former un maquis local qui démontre rapidement son efficacité en infligeant de lourdes pertes à l'ennemi.

          Excédés par ces opérations ciblées, les Viets lancent une grande offensive destinée à anéantir cette résistance qui représente une forte menace permanente pour leurs troupes. Durant ces affrontements d'embuscades en contre-embuscades et en esquives, Jean, gravement diminué par la dysenterie et le paludisme, se retrouve délirant à errer dans la brousse ou il est récupéré par un de ses agents locaux qui le cache au sein d'un village ami. Soigné et protégé par les villageois il se rétabli lentement.

          Durant ces deux mois Jean FRISCH est porté disparu et considéré comme mort au combat. D'autant plus que deux prisonniers viets déclarent que Jean FRICHE a été tué le 17 juillet lors de l'attaque sur son commando et qu'il est enterré à Bankam Pe Toun.

          Imaginez l'émoi provoqué par sa réapparition le 15 septembre 1954, alors qu'il était considéré comme mort au combat et proposé pour une citation à l'ordre de l'Armée ainsi que pour l'attribution de la légion d'Honneur à titre posthume.

             Après une brève période de récupération en métropole, il repart pour l'Algérie, affecté au 9ème  Zouave avec le grade d'adjudant. Un bref passage au centre de formation des Sous-Officiers à DELLYS, précède son affectation au 5ème régiment de tirailleurs, avec lequel il sera en permanence en opération.

               Nommé Adjudant-Chef, il terminera sa brillante et oh combien mouvementée carrière militaire, après l'indépendance de l'Algérie, au 23ème régiment d'infanterie à SARREBOURG, le 1er août 1967. 

 Ses faits d'arme et son engagement sans faille ont permis à Monsieur Jean FRISCH d'être : 

¨ Officier dans l'ordre de la légion d'honneur   ¨ Médaillé militaire   ¨Chevalier dans l'ordre national du mérite

¨ Croix de guerre T.O.E.   ¨ Croix du combattant volontaire Indochine  ¨ Croix du combattant volontaire A.F.N.

¨ Médaille coloniale (Extrême-Orient)  ¨ Médaille reconnaissance de la Nation  ¨ Médaille commémorative Indochine

¨ Médaille commémorative AF.N.  ¨ Médaille d'argent de l'ordre du règne du Laos

 Ces nombreuses décorations sont accompagnées de 6 citations dont deux avec palmes à l'ordre de l'armée.

        Après une seconde carrière dans la grande distribution l’engagement citoyen de Jean FRISCH ne s’est pas arrêté à sa mise à la retraite.

Il s'investit dans les associations patriotiques, et rejoint l'UIACAL dont il assumera la charge de secrétaire général durant plus de vingt ans. Au cours de sa vie au service des armes de la France ainsi que par son action au sein des associations patriotiques, il a rendu les services les plus éminents à sa patrie, la FRANCE.

De la part de tes amis, de tes copains, de tes frères d'Arme,    Adieu Jean.

 

 

 

07 MARS 2020, DECES DE Mr GEORGES VITTE

ELOGE PRONONCEE par Francis BILLIGER lors des funérailles  du MDL/Chef Georges, Jean VITTE En commun accord avec les présidents de la section UNPRG SECTEUR et l’UNC de SELESTAT, en tant que président du Groupement Patriotique et de la 272ème section de la SNEMM, Il m’incombe de retracer brièvement  la vie et les moments les plus marquants de la carrière du MDL/Chef  Georges, Jean  VITTE.  
 
Jean comme tout le monde l’appelait est né le 27 mai 1935 à BESANÇON (25), dans une famille paysanne Comtoise.
 
Sa scolarité se termine en 1949, à 14 ans, avec l’obtention du Certificat d’Etudes Primaires. Diplôme qui à l’époque récompensait une scolarité réussie.    A peine sorti de l’adolescence, il travaille comme, ouvrier dans une filature à COLOMBIER-FONTAINE dans le Doubs dans des conditions très pénibles. Les seuls loisirs qu’il connaissait se résumaient à aider aux travaux de la ferme. Il restera dans cet emploi de15 à 18 ans.

Vitte
 
De 18 à 21 ans, il change d’employeur. Le travail à la chaîne aux usines Peugeot à SOCHAUX (25) sera son quotidien et le week-end les travaux à la ferme restent ses occupations principales.
 
Le 5 mars 1956, il est appelé sous les drapeaux et est affecté au 3ème Régiment de Spahis Algérien à FRITZLAR (Allemagne).
Le 15 juillet 1956, embarqué à PORT-VENDRES, il part pour l’Algérie et débarque à ORAN. Affecté au 1/7ème RI zone de TLEMCEN, il participe aux opérations dans le Djebel.
Jean est nommé sergent le 01/05/1957.  Présentant une vocation militaire, il se rend à la brigade de LAMORICIERE, et y dépose une demande pour servir en gendarmerie.
Il est rapatrié le 11/01/1958. Sans interruption de service, il est admis à l’EPG de CHAUMONT (Haute-Marne). A l’issue de sa formation initiale du 20 janvier au 09 août 1958, il est nommé gendarme titulaire le 21 juillet 1958. Il rejoint l’Alsace pour sa première affectation en unité, à l’escadron de gendarmerie mobile 3/6 de SELESTAT (67).
 Son affectation en Gendarmerie Mobile le fait revenir en Algérie pour 4 séjours : BIRKHADEM, MEDEA, TENES et ROCHER NOIR. 
 Il connaitra des évènements particulièrement douloureux lors d’un de ces séjours qui resteront gravé à jamais dans sa mémoire.  Le dimanche 24 janvier 1960, débute la semaine des barricades, des manifestants armés tirent sur les forces de l’ordre. La fusillade fait (14 tués et 127 blessés), son unité le 3/6 déplore 1 tué (le lieutenant CASTAING) et 7 blessés.
 Entre chacun de ces séjours, les déplacements le mènent à travers la France métropolitaine : COLOMBEY, PARIS etc.. Le déplacement en mission à SAINT-NAZAIRE pour le lancement du paquebot France a également été un évènement mémorable pour Jean.
 Le 4 juin 1960, entre deux déplacements, il épouse mlle Gabrielle FISCHER, sélestadienne d’origine.  Cette union verra naître, 3 fils : Thierry né en 1962, Philippe né en 1965 et Daniel né en 1968. Trois petits enfants viendront également agrandir la famille. 
 
Rayé des contrôles de la gendarmerie mobile le 30/09/1963 après avoir servi un certain temps à la BRGM de SELESTAT, il quittera l’escadron qui entre temps est devenu le 3/18.  Muté à la B.Mi de SCHILTIGHEIM (67) le 01/10/1963, il alterne désormais la moto et les enquêtes judiciaires.  Son travail remarquable lui fait obtenir 3 lettres de félicitations en 1960, 1963 et 1967. Le 16 mars 1968 il est affecté à la brigade territoriale de WOLFISHEIM (67). Le 27 décembre 1971 sa mutation le mène dans le Haut-Rhin à la BMI de MULHOUSE. Lors de cette affectation il est promu au grade de Maréchal-des- Logis/Chef le 01/01/1972.    Le 01 septembre 1979 il rejoint le GC Cie de Mulhouse et prend le poste de chef secrétaire.   Placé en position de retraite le 05/09/1988 après 32 ans au service de la France, il se retire 42 rue du printemps à MULHOUSE puis pendant 10 ans occupe un emploi vacataire à la banque SOFINCO.

 
Jean ne quittera pas le milieu militaire son autre famille en fait et s’investira sous une autre forme pour la collectivité en adhérant à l’UNC, à l’UNPRG ainsi qu’à la SNEMM section de Mulhouse. Exemplaire dans son engagement comme porte-drapeau pendant 21 ans, de tenue toujours impeccable, il a assumé avec brio et efficacité sa mission. Tu resteras toujours fidèle à la devise valeur et discipline. Il y a cinq ans la famille VITTE décide de se rapprocher de SELESTAT et s’installe rue de Châtenois.   Jean est titulaire :  DE LA CROIX DU COMBATTANT, ATTRIBUÉE LE 30 NOVEMBRE 1981 et DE LA MÉDAILLE MILITAIRE, ATTRIBUÉE LE 31 DÉCEMBRE 1981.
 Toujours actif comme Assesseur dans le comité de l’UNC de SELESTAT, disponible à chaque demande de notre part pour participer aux différentes cérémonies patriotiques et animations, Jean était un camarade sur qui nous pouvions compter. Son enjouement et son enthousiasme de vieux soldat ne laissait pas indifférent.  Malgré les contraintes de cet engagement au service des autres, Jean tu auras trouvé ton accomplissement dans cette carrière militaire. Jean nous ne t’oublierons pas. Repose en paix maintenant au milieu des tiens.  Tes frères d’Arme te disent    Adieu JEAN 

10 MARS 2020 - SELESTAT - OBSEQUES DE M. MAURICE LECLERC

Agé de 90 ans, les obsèques de Mr LECLERC ont eu lieu le 17 mars à Sélestat. Il nous a quittés  entourés de sa famille, des membres de différentes associations et d’une dizaine de drapeaux  et après une vie professionnelle et associative bien remplie.

Il débute sa carrière en 1950 en Allemagne au 5° Bataillon de Chasseurs à pied. Nommé sergent en 1951, il rengage en 1952 et sert au 50° Goum Marocain  comme chef de section mitrailleuses. Volontaire en 1953, il sert en Extrême-Orient et participe aux opérations de Nord-Tonkin et du Laos comme chef de section puis au 5° et 8° Tabor Marocain. Au cours de ses opérations, il se distingue  et reçoit deux citations à l’ordre de la brigade et deux autres à l’ordre du régiment.

De retour d’Indochine en 1954, il repart en Algérie dans les Aurès avec le 8° Tabor Marocain où il participe à des opérations dans le Rif marocain. Pour la 5° fois il est cité à l’ordre de la brigade. A la dissolution des Goums marocains, il est affecté au 10° Bataillon de l’Armée royale marocaine où il exerce les fonctions de chef comptable. Il rejoint ensuite l’Algérie au 21° régiment de Tirailleurs algériens dans l’Ouarsenis. Au cours de ce séjour il est cité deux fois à l’ordre du Régiment. En octobre 1959, il sert pour la première fois en métropole au centre mobilisateur N°62.  En 1960 à 10 ans de service il reçoit la Médaille Militaire. En juin 1962, il repart en Algérie où il est affecté dans les compagnies sahariennes de la Zousfana, puis à la compagnie du Touat à Adrar en qualité d’officier du matériel. Retour aux FFA fin  1963 où il prend  EN CHARGE jusqu’en 1971 le bureau de l’instruction et des sports.

 En 1971, âgé de 41 ans, il change de voie et entre à l’Ecole Supérieure Technique du Génie qui l’amène ensuite à la direction du génie de Nice, à la direction des travaux du génie de Strasbourg puis des FFA à Rastatt en qualité de conducteur de travaux.

   Leclerc 2014 urbeis 1703 section  Leclerc 2017 4  Leclerc medailles 1

2014 URBEIS expo 14-18 avec les enfants  1703° section                       2017  8 mai                                                                                              Décorations

 

 

 

10 MARS 2020 OBSEQUES DE M. MAURICE LECLERC (SUITE)

En 1977 nouveau départ au BCS N°6 à Djibouti. A son retour il est affecté à la Direction du Génie de Berlin. Il termine sa carrière hors de France à la base d’essais atomiques de Mururoa où il prendra les fonctions de PSO et sera gestionnaire du parc du matériels de l’arrondissement des travaux du génie jusqu’à sa mise à la retraite en 1985 après 35 années de service.

Il termine sa carrière au grade de major (choix en 1978) – à noter qu’en 1983 il est nommé chevalier ONM.

Décorations : Officier dans l’ordre de la légion d’honneur, Médaille Militaire, Officier dans l’ordre national du Mérite – Croix de guerre T.O.E, 4 citations, Croix de la Valeur Militaire, 3 citations  - Croix du combattant volontaire Indochine – Croix du Combattant Volontaire A.F.N – Croix du combattant – Médailles : coloniale Extrême-Orient – Reconnaissance de la Nation – Commémorative Indochine – AFN Afrique du Nord  - Ordre du Règne du Laos (argent).

Retraité, il s’investit dans plusieurs associations patriotiques de Sélestat et environs :

  • Président de la 272° section de Médaillés Militaires de 1998 à 2002
  • Secrétaire général du groupement des associations patriotiques de Sélestat durant 4 années
  • Vice-Président de la section UNSOR de 1988 à 2002
  • Secrétaire général de l’U.I.ACAL avec permanence hebdomadaire de 1990 à  2002

SUR LES TRACES DE LA 103° DIVISION US "CACTUS"

Au début du mois de juin 2019, madame Jocelyne PAPELARD présidente de l’Association US Memory Grand EST prend attache avec le président de la 272ème Section membre également de cette association, dans le but de faciliter l’accueil du petit fils d’un soldat américain faisant partie de la 103ème division d’infanterie US ayant combattu dans le secteur de SELESTAT.

     Rapidement les adresses internet échangées, contact est pris avec Rob CLARK habitant en Floride à Jacksonville. Ce dernier dit s’intéresser à l’histoire de son grand-père le Lieutenant George HOAGLIN de la 103ème div d’infanterie US, 409ème régiment d’infanterie us, deuxième bataillon, compagnie G, commandant du 3ème peloton.

      Très proche de son grand-père Rob n’avait jamais entendu parler du passé militaire de ce dernier malheureusement décédé en 2012. Récemment, la grand-mère épouse de George, transmets des courriers écrits par le militaire lors de son service pour la libération de la France en 1944

Grand pere 1    1 lieu exact blessure gp rob

                        Le Grand-père de Rob CLARK                                             Lieu exact où le Ltn George HOAGLIN a été blessé

       Immédiatement Rob décide de retrouver en France et en Allemagne les lieux décrits dans ces courriers. Le témoignage du grand-père rappelle sa blessure reçue par un éclat à proximité de SELESTAT lors d’une mission de reconnaissance. Dans ce barrage d’artillerie nazi deux de ses camarades décèdent et cinq autres soldats seront blessés.

      A partir de ces éléments obtenus, les différents récits des vétérans de la 103ème div et les témoignages d’anciens du secteur, le président de la 272ème après de longues recherches et traductions réussit à localiser le lieu précis sur le terrain. Il s’agit en fait de l’emplacement d’une tour de la FLAK défendant un pont ferroviaire sur le GIESSEN, à la jonction des lignes SELESTAT, MOLSHEIM et SELESTAT, NANCY. Aux USA Rob contacte des vétérans encore vivants de la compagnie, photos à l’appui, ils confirment l’emplacement.

     Le 22 juillet Rob et son épouse Blair sont accueillis à SELESTAT par la 272ème section. Le séjour de trois jours passés dans le secteur les mènera sur les traces du 409ème régiment d’infanterie US depuis l’engagement de cette unité à FREMIFONTAINE (88) le 12 novembre 1944, la bataille de ST. DIE-DES-VOSGES avec les combats sanglants des monts surplombants TAINTRUX et SAULCY-SUR-MEURTHE depuis le col du HT. Jacques, puis après le 22 novembre, les combats de COLROY-LA-GRANDE, LUBINE, URBEIS, STEIGE, LALAYE, FOUCHY, pour déboucher sur la plaine d’Alsace par DIEFFENBACH-AU-VAL, ST MAURICE après le 28 novembre pour libérer SCHERWILLER et le côté Nord- Ouest de SELESTAT le 01er décembre 1944. Les nazis à ce moment se retranchent dans la forêt de l’ILL et SELESTAT qui ne sera libéré définitivement que le 26 janvier 1945. Le 409ème régiment Us sera relevé le 05 décembre par le 411ème régiment Us et la 36ème DIV d’infanterie Us pour être engagé dans le Nord de l’Alsace vers WISSEMBOURG.

    Une grande émotion a été également ressentie par ces jeunes citoyens US lors de la visite du cimetière américain de DINOZE (88). A cet endroit ils avaient été chargés par des familles de soldats inhumés de retrouver les tombes.

Rob et blair   Rob a dinoze

               Rob et son épouse                               Dinozé le Président et Rob         

Après ces moments chargés d’histoire et de recueillement et d’échanges la famille CLARK nous a quittés avec la promesse de revenir au plus vite. Appréciant particulièrement l’accueil qui leur a été réservé, de véritables liens d’amitiés se sont liés lors de ce séjour.

TOURNAGE DU FILM SWORD OF FREEDOM.

Au début du mois d’août la 272ème section a également contribué au tournage du film ‘’SWORD OF FREEDOM’’ en particulier de SELESTAT au col du HT Jacques (88), retraçant le parcours de la 7ème Armée américaine en Europe réalisé par Mr Marc Mac CURE.  Ce film doit paraitre aux Etats-Unis en juin 2020.

Sword of freedom  1 col du ht jacques monument francais ffi  1 ht jacques

                                                    Mr Marc Mac CURE, Rob CLARK et le Président - Le col du Haut-Jacque

DANS LE CADRE DU 75° ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION DE SCHERWILLER : SCOLAIRES A DINOZE - CONFERENCES

75ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION DE SCHERWILLER PAR LA 103ème DIV D’INFANTERIE US.

Dès la fin du mois de mai, le maire de la commune de SCHERWILLER Monsieur Olivier SOHLER,   particulièrement sensible au devoir de transmission de mémoire et d’histoire adhère au projet de célébration du 75ème anniversaire de la libération du village et des environs par les troupes américaines.

La municipalité, la section de l’UNC locale, la 272ème section de la SNEMM, le Groupement des Associations Patriotiques de SELESTAT et environs, les historiens locaux, les enseignants définissent un projet qui doit mettre en avant les enfants du village. Une exposition, trois conférences, une cérémonie le 01 décembre ainsi qu’une action de mémoire mènera les enfants des CM1 et CM2 sur les traces de la 103ème division d’infanterie US en particulier l’histoire du 409ème régiment d’infanterie US.

Deux parrainages de tombes de soldats américains du 409ème décédés le 01 et 02 décembre à SELESTAT marqueront cette action au cimetière américain de DINOZE près d’EPINAL. En contact avec l’association de l’US MEMORY GRAND-EST, les cérémonies sur ces lieux sont organisées. 

La partie mémorielle à la charge de la 272ème section de la SNEMM sera réalisée par une préparation préalable aux sorties du 08 et 15 novembre 2019. Le président se rendra le 05 et 06 novembre dans les différentes classes de CM (78 enfants concernés) à l’école communale. Une présentation du deuxième conflit mondial en général, la situation particulière de l’Alsace annexée et la libération par les troupes américaines sont présentées. Le but des cérémonies de parrainage de tombes est également évoqué.

 

Le 08 novembre 2019, 37 élèves, une adjointe au maire, les enseignants, des parents, les présidents, les porte-drapeaux de la 272ème section et de l’UNC participent à la sortie. Après avoir effectué le périple du 409ème de SELESTAT au col du Haut Jacques avec les explications détaillées données par Francis BILLIGER concernant tous les lieux de combats et anecdotes s’y rapportant. Une pause bien venue, est faite au niveau du parking du col avec la dégustation d’un chocolat chaud, croissant.

Arrivés au cimetière Mme Jocelyne PAPELARD présidente de l’US memory et son équipe accueille la délégation. Une visite du cimetière a lieu dans un premier temps dans le mémorial. Puis drapeaux et gerbe de fleurs en tête, le cortège se rend sur la tombe du sergent-chef Vern ALBRIGHT. Le sable sacré d’OMAHA BEACH est passé sur le nom du soldat gravé dans le marbre blanc de la croix par deux élèves.

2 dinoze 1  Dinoze albright  Imgp6389

Puis la gerbe est déposée par l’adjointe au maire et deux élèves. Sonnerie aux morts, puis l’hymne américain est chanté par les élèves. La présidente est particulièrement impressionnée par les enfants. Elle fait remarquer que c’est la première fois qu’elle voit des petits français chanter cet hymne. Désormais la famille sur place de ce soldat sera les enfants de SCHERWILLER

Après cette cérémonie empreinte d’émotions la délégation prendra le chemin du retour par Gérardmer.

Le 15 novembre 2019, le deuxième groupe reprend le chemin de DINOZE avec cette fois 41 élèves. Monsieur Olivier SOHLER maire de SCHERWILLER, accompagne cette fois la sortie.

Le parrainage de la tombe concerne le soldat Earl CARMAN. Malgré la mise en œuvre de la même procédure, la cérémonie est autant forte en émotion et restera marquée à jamais dans la mémoire des participants.  

Imgp6372  2 dinoze 3  Dinoze carman

             Par l’organisation de cette action mémorielle la 272ème section a été remerciée particulièrement lors des conférences des 27 et 28 novembre organisées à la salle communale.

Intervenant  Expo francis  Expo 10

Expo 9  Expo 8  Expo

 

 

CEREMONIE DU 01 DECEMBRE 2019 MARQUANT LES 75 ANS DE LA LIBERATION PAR LA 103ème DIV D’INFANTERIE US ‘’CACTUS’’ .

Le maire Olivier SOHLER a rappelé l'événement tel qu'il s'est déroulé Ie 1"'décembre 1944. Il faut rappeler l'histoire pour ne plus commettre d'erreur. Le maire a exprimé l'engouement des enfants et enseignants qui ont refait le trajet des soldats, parrainé deux tombes et participé aux conférences de Mathieu Danner et du colonel Jean-Paul ORSONI. Le maire rend hommage à ces hommes de courage qui se sont battus pour la liberté, comme aux treize soldats tombés au Mali, en les nommant pendant que les enfants posaient une bougie pour chaque soldat au monument aux morts. « Les forces d'outre-AtIantique ont quitté les leurs pour sauver les nôtres.

Auto maire et mmes  Ceremonie sche autorites  Ecoliers

Mmes Patton, Papelard et Mr le Maire

La présence de nos amis de Fautenbach marque l'amitié qui unit ces deux peuples autrefois ennemis. Le général Jean-Pierre Metz, du corps de réaction rapide européen, a souligné que beaucoup de soldats sont lors d'un des dépôts de gerbe au monument aux morts, morts pour notre liberté. Treize frères d'armes viennent de mourir pour la France. Rendre hommage à la division Cactus est un geste noble. Je suis heureux d'être à la tête d'une section Eurocorps composée de Français, d’allemands, de Belges. Trois gerbes ont été déposées au monument dont une très symbolique par Rainer Ganter, maire de Fautenbach, ville jumelée, Gebhart Glaser son prédécesseur, entourant le 1"' adjoint Bernard Martin. La foule s'est déplacée jusqu'à la stèle en l'honneur de la division Cactus. 15 porte-drapeaux du GAPSE, des membres des associations Usagoa et des Étoilés de Steige se tenaient à proximité en tenue américaine et du matériel d'époque. Le maire scherwillerois a donné lecture d'une émouvante lettre du vétéran Robert Pugh de l'Indiana, 95 ans, qui n'a pas pu se déplacer.

Monument scherw  Autorites gerbe  Ceremonie scher gerbe 1

Helen Patton, petite fille du général 4 étoiles Georges Patton, s'est exprimée en français. On dit tout le temps qu'on ne va jamais oublier... Vous les enfants, vous avez la mémoire de l'histoire quand vous placez un cierge ; j'espère que j'entendrais une chanson de vous. J’ai apporté quelque chose de mon grand-père. Jocelyne Papelard, présidente de l'association US Memory, s'est exprimée la dernière.

Discours maire 1  Ceremonie scherw  Ceremonie scherx 4

 Je suis heureuse de revoir les enfants qui se sont déplacés à Dinozé au cimetière américain à l’'occasion du parrainage des tombes du sergent-chef Vern Albright et du soldat Earl Carman ».

Deux gerbes ont été déposées devant la stèle puis l'hymne américain a été chanté par les enfants accompagnés par l'harmonie ; cela semblait irréel.

Cette cérémonie était très émouvante, des larmes coulaient sur les joues... Ce jour-là, même le ciel pleurait ! Le défilé s'est ensuite dirigé vers la place de la Libération.

La 272ème section de la SNEMM a pleinement contribué à  la transmission du devoir de mémoire et d’histoire mission essentielle dans les buts recherchés par notre société nationale.  

Materiel 3  Materiel 1  Materiel 4

Salle scherw 1  Salle scherwiller  Porte drapeaux

 

03 OCTOBRE 2019 – SORTIE MEMORIELLE AU MUSEE DE 1870 A WOERTH (67)

Le soleil était au rendez-vous pour cette journée mémorielle organisée conjointement par la 272°, l’UNPRG et l’UNC.  Après quelques bouchons au niveau de Strasbourg qui ont engendré un peu de retard sur les visites prévues, le reste du trajet en car s’est effectué sans encombre

A Woerth, le groupe scindé en deux  a découvert l’un le champ de bataille, l’autre le musée de 1870. Les guides férus de l’histoire locale ont su transmettre leur passion de cette journée du 6 août 1870. Du monument français, le guide nous a remis en perspective les grandes lignes politiques et stratégiques de l’époque et la déclaration de guerre. La bataille dite de Reischoffen :  Froeschwiller pour les français, Woerth pour les allemands est restée célèbre par ces deux charges de cuirassiers. De la tour du  monument du 11° Régiment d’Artillerie de la Hesse nous avons eu une vue panoramique du champ de bataille et imaginé les houblonnières, les vignes et les combats sans issus

P1030454 1 1  P1030458 1  P1030470 1

Les nombreux monuments et stèles dispersés dans la campagne environnante rivalisent en grandeur, représentation, très bien entretenus. Monuments dédiés aux régiments des différentes régions de Prusse ou stèles en mémoire d’officier morts en ce lieu. De nos jours les visiteurs  tant allemands que français sont toujours aussi nombreux.

P1030463 1 1  P1030471 1  P1030467 1 1

Le Musée de 1870 comprend de nombreuses cartes et plans de la bataille. Des tableaux retraçant la charge de cavalerie lourde. Un diaporama du champ de bataille avec ses milliers de figurines en plat d’étain rend bien le gigantisme de la bataille.

P1030480 1  Champ de bataille  P1030486 1

Les Présidents, vice-président, membres des 323 et 409° sections. Nous ont rejoints au restaurant de Merkwiller-Pechelbronn pour un repas de cohésion. Moment convivial et agréable que tous ont apprécié.

P1030525 1    P1030527 1

A l’issue le groupe à nouveau coupé en deux a visité le musée du pétrole de Pechelbronn. Un diaporama retraçait  l’histoire géologique et les techniques d’exploitation du pétrole. Le guide du musée nous a détaillé les différentes techniques d’exploitation. Pechelbronn connu dès le Moyen âge pour ses huiles à vertus curatives a évolué au fil des siècles en raison des avancées techniques. La grande époque industrielle se situe entre 1740 et 1970. A noter que Pechelbronn était le premier site d’exploitation du pétrole en Europe.

P1030528 1  P1030534 1  P1030540 1 1

14 JUILLET 2019

JORF N° 0162 du 14 juillet 2019 : Est promu Chevalier de la Légion d'Honneur M. MARCHAL Yves

Le Président de la 272° section lui adresse ses plus vives félicitations.

14 JUILLET 2019

La municipalité de SELESTAT a le plaisir de nous convier à la cérémonie de la fête nationale du 14 Juillet 2019.

 PROGRAMME : Dimanche 14/07/2019:

11H00 -Monument aux morts - Place de la République

11h30 - Défilé

11h45- Vin d'honneur- Caveau Ste Barbe.

Décorations pendantes pour les participants.

 

 

24 FEVRIER 2019 - 10H00 - ASSEMBLEE GENERALE

C'est au quartier Cambours à Sélestat, que s'est déroulée l'Assemblée Générale de la 272° section. De très nombreux adhérents se sont déplacés pour assister à cette manifestation, de même que de nombreux élus ou leurs représentants des communes voisines ainsi que les Présidents d'association patriotiques. Le Président Billiger après les souhaits de bienvenue et la minute de recueillement pour nos chers disparus a déroulé brillamment les divers points de cette AG. Nombreux sont les points de satisfaction ; adhésion, participation accrue aux diverses activités proposées, communication,entraide. Seule ombre à cette journée la démission du trésorier. Après 6 années d'un total engagement, d'excellents résultats et  et un système sans cesse remis en cause par Paris, le trésorier aspire à profiter du temps présent. En l'absence de volontaire, la secrétaire se charge de cette nouvelle fonction. Merci à Elle. Après la prise de parole de la Présidente départementale, Monsieur Adoneth, maire de Chatenois a dit tout le bien de l'engagement bénévole des Médaillés Militaires tant sur leur participation aux cérémonies patriotiques que sur leur engagement auprès des enfants des écoles. Une gerbe  a été déposée au monument aux Morts du quartier Cambours, puis le verre de l'amitié et le repas de tradition ont clos cette journée.

P1010895 1  P1010893 1  P1010892 1 1

P1010898 1  P1010897 1  P1010896 1

P1010904 1  P1010909 1  P1010906 1

DECEMBRE - COLIS DE NOEL

Le Président et le Vice-Président ont procédé à la remise des colis de Noël. Colis émanant de la Présidente Générale chargée de l'entraide de la SNEMM.. Les bénéficiaires ont été très surpris et heureux  de cette gentille attention.

Knobe         Meyer 3

 Lemercier        Voirin