272° section SELESTAT Date de création : 19.12.1920

Président :Francis  BILLIGER                    
22, rue Joffre - 67 750 SCHERWILLER

Délégué élu : Jean Louis BAUDUIN

1° et 2° Vice-Président :  J.L BAUDUIN et F.JEANJACQUOT

Secrétaire - Trésorière  : Bernadette PUIREUX

Porte-drapeau : Rémy ROHMER

Porte-drapeau suppléant : Lucien MIESCH 

Assesseurs : Loïc DURET - Claude MOUTARDIER- Eric COSTER - Jean-Claude RAPP - Yves MARCHAL - René LEMERCIER - WINUM 
 

 

 

 

Billiger 2  

07 MARS 2020, DECES DE Mr GEORGES VITTE

ELOGE PRONONCEE par Francis BILLIGER lors des funérailles  du MDL/Chef Georges, Jean VITTE En commun accord avec les présidents de la section UNPRG SECTEUR et l’UNC de SELESTAT, en tant que président du Groupement Patriotique et de la 272ème section de la SNEMM, Il m’incombe de retracer brièvement  la vie et les moments les plus marquants de la carrière du MDL/Chef  Georges, Jean  VITTE.  
 
Jean comme tout le monde l’appelait est né le 27 mai 1935 à BESANÇON (25), dans une famille paysanne Comtoise.
 
Sa scolarité se termine en 1949, à 14 ans, avec l’obtention du Certificat d’Etudes Primaires. Diplôme qui à l’époque récompensait une scolarité réussie.    A peine sorti de l’adolescence, il travaille comme, ouvrier dans une filature à COLOMBIER-FONTAINE dans le Doubs dans des conditions très pénibles. Les seuls loisirs qu’il connaissait se résumaient à aider aux travaux de la ferme. Il restera dans cet emploi de15 à 18 ans.

Vitte
 
De 18 à 21 ans, il change d’employeur. Le travail à la chaîne aux usines Peugeot à SOCHAUX (25) sera son quotidien et le week-end les travaux à la ferme restent ses occupations principales.
 
Le 5 mars 1956, il est appelé sous les drapeaux et est affecté au 3ème Régiment de Spahis Algérien à FRITZLAR (Allemagne).
Le 15 juillet 1956, embarqué à PORT-VENDRES, il part pour l’Algérie et débarque à ORAN. Affecté au 1/7ème RI zone de TLEMCEN, il participe aux opérations dans le Djebel.
Jean est nommé sergent le 01/05/1957.  Présentant une vocation militaire, il se rend à la brigade de LAMORICIERE, et y dépose une demande pour servir en gendarmerie.
Il est rapatrié le 11/01/1958. Sans interruption de service, il est admis à l’EPG de CHAUMONT (Haute-Marne). A l’issue de sa formation initiale du 20 janvier au 09 août 1958, il est nommé gendarme titulaire le 21 juillet 1958. Il rejoint l’Alsace pour sa première affectation en unité, à l’escadron de gendarmerie mobile 3/6 de SELESTAT (67).
 Son affectation en Gendarmerie Mobile le fait revenir en Algérie pour 4 séjours : BIRKHADEM, MEDEA, TENES et ROCHER NOIR. 
 Il connaitra des évènements particulièrement douloureux lors d’un de ces séjours qui resteront gravé à jamais dans sa mémoire.  Le dimanche 24 janvier 1960, débute la semaine des barricades, des manifestants armés tirent sur les forces de l’ordre. La fusillade fait (14 tués et 127 blessés), son unité le 3/6 déplore 1 tué (le lieutenant CASTAING) et 7 blessés.
 Entre chacun de ces séjours, les déplacements le mènent à travers la France métropolitaine : COLOMBEY, PARIS etc.. Le déplacement en mission à SAINT-NAZAIRE pour le lancement du paquebot France a également été un évènement mémorable pour Jean.
 Le 4 juin 1960, entre deux déplacements, il épouse mlle Gabrielle FISCHER, sélestadienne d’origine.  Cette union verra naître, 3 fils : Thierry né en 1962, Philippe né en 1965 et Daniel né en 1968. Trois petits enfants viendront également agrandir la famille. 
 
Rayé des contrôles de la gendarmerie mobile le 30/09/1963 après avoir servi un certain temps à la BRGM de SELESTAT, il quittera l’escadron qui entre temps est devenu le 3/18.  Muté à la B.Mi de SCHILTIGHEIM (67) le 01/10/1963, il alterne désormais la moto et les enquêtes judiciaires.  Son travail remarquable lui fait obtenir 3 lettres de félicitations en 1960, 1963 et 1967. Le 16 mars 1968 il est affecté à la brigade territoriale de WOLFISHEIM (67). Le 27 décembre 1971 sa mutation le mène dans le Haut-Rhin à la BMI de MULHOUSE. Lors de cette affectation il est promu au grade de Maréchal-des- Logis/Chef le 01/01/1972.    Le 01 septembre 1979 il rejoint le GC Cie de Mulhouse et prend le poste de chef secrétaire.   Placé en position de retraite le 05/09/1988 après 32 ans au service de la France, il se retire 42 rue du printemps à MULHOUSE puis pendant 10 ans occupe un emploi vacataire à la banque SOFINCO.

 
Jean ne quittera pas le milieu militaire son autre famille en fait et s’investira sous une autre forme pour la collectivité en adhérant à l’UNC, à l’UNPRG ainsi qu’à la SNEMM section de Mulhouse. Exemplaire dans son engagement comme porte-drapeau pendant 21 ans, de tenue toujours impeccable, il a assumé avec brio et efficacité sa mission. Tu resteras toujours fidèle à la devise valeur et discipline. Il y a cinq ans la famille VITTE décide de se rapprocher de SELESTAT et s’installe rue de Châtenois.   Jean est titulaire :  DE LA CROIX DU COMBATTANT, ATTRIBUÉE LE 30 NOVEMBRE 1981 et DE LA MÉDAILLE MILITAIRE, ATTRIBUÉE LE 31 DÉCEMBRE 1981.
 Toujours actif comme Assesseur dans le comité de l’UNC de SELESTAT, disponible à chaque demande de notre part pour participer aux différentes cérémonies patriotiques et animations, Jean était un camarade sur qui nous pouvions compter. Son enjouement et son enthousiasme de vieux soldat ne laissait pas indifférent.  Malgré les contraintes de cet engagement au service des autres, Jean tu auras trouvé ton accomplissement dans cette carrière militaire. Jean nous ne t’oublierons pas. Repose en paix maintenant au milieu des tiens.  Tes frères d’Arme te disent    Adieu JEAN 

10 MARS 2020 - SELESTAT - OBSEQUES DE M. MAURICE LECLERC

Agé de 90 ans, les obsèques de Mr LECLERC ont eu lieu le 17 mars à Sélestat. Il nous a quittés  entourés de sa famille, des membres de différentes associations et d’une dizaine de drapeaux  et après une vie professionnelle et associative bien remplie.

Il débute sa carrière en 1950 en Allemagne au 5° Bataillon de Chasseurs à pied. Nommé sergent en 1951, il rengage en 1952 et sert au 50° Goum Marocain  comme chef de section mitrailleuses. Volontaire en 1953, il sert en Extrême-Orient et participe aux opérations de Nord-Tonkin et du Laos comme chef de section puis au 5° et 8° Tabor Marocain. Au cours de ses opérations, il se distingue  et reçoit deux citations à l’ordre de la brigade et deux autres à l’ordre du régiment.

De retour d’Indochine en 1954, il repart en Algérie dans les Aurès avec le 8° Tabor Marocain où il participe à des opérations dans le Rif marocain. Pour la 5° fois il est cité à l’ordre de la brigade. A la dissolution des Goums marocains, il est affecté au 10° Bataillon de l’Armée royale marocaine où il exerce les fonctions de chef comptable. Il rejoint ensuite l’Algérie au 21° régiment de Tirailleurs algériens dans l’Ouarsenis. Au cours de ce séjour il est cité deux fois à l’ordre du Régiment. En octobre 1959, il sert pour la première fois en métropole au centre mobilisateur N°62.  En 1960 à 10 ans de service il reçoit la Médaille Militaire. En juin 1962, il repart en Algérie où il est affecté dans les compagnies sahariennes de la Zousfana, puis à la compagnie du Touat à Adrar en qualité d’officier du matériel. Retour aux FFA fin  1963 où il prend  EN CHARGE jusqu’en 1971 le bureau de l’instruction et des sports.

 En 1971, âgé de 41 ans, il change de voie et entre à l’Ecole Supérieure Technique du Génie qui l’amène ensuite à la direction du génie de Nice, à la direction des travaux du génie de Strasbourg puis des FFA à Rastatt en qualité de conducteur de travaux.

   Leclerc 2014 urbeis 1703 section  Leclerc 2017 4  Leclerc medailles 1

2014 URBEIS expo 14-18 avec les enfants  1703° section                       2017  8 mai                                                                                              Décorations

 

 

 

10 MARS 2020 OBSEQUES DE M. MAURICE LECLERC (SUITE)

En 1977 nouveau départ au BCS N°6 à Djibouti. A son retour il est affecté à la Direction du Génie de Berlin. Il termine sa carrière hors de France à la base d’essais atomiques de Mururoa où il prendra les fonctions de PSO et sera gestionnaire du parc du matériels de l’arrondissement des travaux du génie jusqu’à sa mise à la retraite en 1985 après 35 années de service.

Il termine sa carrière au grade de major (choix en 1978) – à noter qu’en 1983 il est nommé chevalier ONM.

Décorations : Officier dans l’ordre de la légion d’honneur, Médaille Militaire, Officier dans l’ordre national du Mérite – Croix de guerre T.O.E, 4 citations, Croix de la Valeur Militaire, 3 citations  - Croix du combattant volontaire Indochine – Croix du Combattant Volontaire A.F.N – Croix du combattant – Médailles : coloniale Extrême-Orient – Reconnaissance de la Nation – Commémorative Indochine – AFN Afrique du Nord  - Ordre du Règne du Laos (argent).

Retraité, il s’investit dans plusieurs associations patriotiques de Sélestat et environs :

  • Président de la 272° section de Médaillés Militaires de 1998 à 2002
  • Secrétaire général du groupement des associations patriotiques de Sélestat durant 4 années
  • Vice-Président de la section UNSOR de 1988 à 2002
  • Secrétaire général de l’U.I.ACAL avec permanence hebdomadaire de 1990 à  2002

SUR LES TRACES DE LA 103° DIVISION US "CACTUS"

Au début du mois de juin 2019, madame Jocelyne PAPELARD présidente de l’Association US Memory Grand EST prend attache avec le président de la 272ème Section membre également de cette association, dans le but de faciliter l’accueil du petit fils d’un soldat américain faisant partie de la 103ème division d’infanterie US ayant combattu dans le secteur de SELESTAT.

     Rapidement les adresses internet échangées, contact est pris avec Rob CLARK habitant en Floride à Jacksonville. Ce dernier dit s’intéresser à l’histoire de son grand-père le Lieutenant George HOAGLIN de la 103ème div d’infanterie US, 409ème régiment d’infanterie us, deuxième bataillon, compagnie G, commandant du 3ème peloton.

      Très proche de son grand-père Rob n’avait jamais entendu parler du passé militaire de ce dernier malheureusement décédé en 2012. Récemment, la grand-mère épouse de George, transmets des courriers écrits par le militaire lors de son service pour la libération de la France en 1944

Grand pere 1    1 lieu exact blessure gp rob

                        Le Grand-père de Rob CLARK                                             Lieu exact où le Ltn George HOAGLIN a été blessé

       Immédiatement Rob décide de retrouver en France et en Allemagne les lieux décrits dans ces courriers. Le témoignage du grand-père rappelle sa blessure reçue par un éclat à proximité de SELESTAT lors d’une mission de reconnaissance. Dans ce barrage d’artillerie nazi deux de ses camarades décèdent et cinq autres soldats seront blessés.

      A partir de ces éléments obtenus, les différents récits des vétérans de la 103ème div et les témoignages d’anciens du secteur, le président de la 272ème après de longues recherches et traductions réussit à localiser le lieu précis sur le terrain. Il s’agit en fait de l’emplacement d’une tour de la FLAK défendant un pont ferroviaire sur le GIESSEN, à la jonction des lignes SELESTAT, MOLSHEIM et SELESTAT, NANCY. Aux USA Rob contacte des vétérans encore vivants de la compagnie, photos à l’appui, ils confirment l’emplacement.

     Le 22 juillet Rob et son épouse Blair sont accueillis à SELESTAT par la 272ème section. Le séjour de trois jours passés dans le secteur les mènera sur les traces du 409ème régiment d’infanterie US depuis l’engagement de cette unité à FREMIFONTAINE (88) le 12 novembre 1944, la bataille de ST. DIE-DES-VOSGES avec les combats sanglants des monts surplombants TAINTRUX et SAULCY-SUR-MEURTHE depuis le col du HT. Jacques, puis après le 22 novembre, les combats de COLROY-LA-GRANDE, LUBINE, URBEIS, STEIGE, LALAYE, FOUCHY, pour déboucher sur la plaine d’Alsace par DIEFFENBACH-AU-VAL, ST MAURICE après le 28 novembre pour libérer SCHERWILLER et le côté Nord- Ouest de SELESTAT le 01er décembre 1944. Les nazis à ce moment se retranchent dans la forêt de l’ILL et SELESTAT qui ne sera libéré définitivement que le 26 janvier 1945. Le 409ème régiment Us sera relevé le 05 décembre par le 411ème régiment Us et la 36ème DIV d’infanterie Us pour être engagé dans le Nord de l’Alsace vers WISSEMBOURG.

    Une grande émotion a été également ressentie par ces jeunes citoyens US lors de la visite du cimetière américain de DINOZE (88). A cet endroit ils avaient été chargés par des familles de soldats inhumés de retrouver les tombes.

Rob et blair   Rob a dinoze

               Rob et son épouse                               Dinozé le Président et Rob         

Après ces moments chargés d’histoire et de recueillement et d’échanges la famille CLARK nous a quittés avec la promesse de revenir au plus vite. Appréciant particulièrement l’accueil qui leur a été réservé, de véritables liens d’amitiés se sont liés lors de ce séjour.

TOURNAGE DU FILM SWORD OF FREEDOM.

Au début du mois d’août la 272ème section a également contribué au tournage du film ‘’SWORD OF FREEDOM’’ en particulier de SELESTAT au col du HT Jacques (88), retraçant le parcours de la 7ème Armée américaine en Europe réalisé par Mr Marc Mac CURE.  Ce film doit paraitre aux Etats-Unis en juin 2020.

Sword of freedom  1 col du ht jacques monument francais ffi  1 ht jacques

                                                    Mr Marc Mac CURE, Rob CLARK et le Président - Le col du Haut-Jacque

DANS LE CADRE DU 75° ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION DE SCHERWILLER : SCOLAIRES A DINOZE - CONFERENCES

75ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION DE SCHERWILLER PAR LA 103ème DIV D’INFANTERIE US.

Dès la fin du mois de mai, le maire de la commune de SCHERWILLER Monsieur Olivier SOHLER,   particulièrement sensible au devoir de transmission de mémoire et d’histoire adhère au projet de célébration du 75ème anniversaire de la libération du village et des environs par les troupes américaines.

La municipalité, la section de l’UNC locale, la 272ème section de la SNEMM, le Groupement des Associations Patriotiques de SELESTAT et environs, les historiens locaux, les enseignants définissent un projet qui doit mettre en avant les enfants du village. Une exposition, trois conférences, une cérémonie le 01 décembre ainsi qu’une action de mémoire mènera les enfants des CM1 et CM2 sur les traces de la 103ème division d’infanterie US en particulier l’histoire du 409ème régiment d’infanterie US.

Deux parrainages de tombes de soldats américains du 409ème décédés le 01 et 02 décembre à SELESTAT marqueront cette action au cimetière américain de DINOZE près d’EPINAL. En contact avec l’association de l’US MEMORY GRAND-EST, les cérémonies sur ces lieux sont organisées. 

La partie mémorielle à la charge de la 272ème section de la SNEMM sera réalisée par une préparation préalable aux sorties du 08 et 15 novembre 2019. Le président se rendra le 05 et 06 novembre dans les différentes classes de CM (78 enfants concernés) à l’école communale. Une présentation du deuxième conflit mondial en général, la situation particulière de l’Alsace annexée et la libération par les troupes américaines sont présentées. Le but des cérémonies de parrainage de tombes est également évoqué.

 

Le 08 novembre 2019, 37 élèves, une adjointe au maire, les enseignants, des parents, les présidents, les porte-drapeaux de la 272ème section et de l’UNC participent à la sortie. Après avoir effectué le périple du 409ème de SELESTAT au col du Haut Jacques avec les explications détaillées données par Francis BILLIGER concernant tous les lieux de combats et anecdotes s’y rapportant. Une pause bien venue, est faite au niveau du parking du col avec la dégustation d’un chocolat chaud, croissant.

Arrivés au cimetière Mme Jocelyne PAPELARD présidente de l’US memory et son équipe accueille la délégation. Une visite du cimetière a lieu dans un premier temps dans le mémorial. Puis drapeaux et gerbe de fleurs en tête, le cortège se rend sur la tombe du sergent-chef Vern ALBRIGHT. Le sable sacré d’OMAHA BEACH est passé sur le nom du soldat gravé dans le marbre blanc de la croix par deux élèves.

2 dinoze 1  Dinoze albright  Imgp6389

Puis la gerbe est déposée par l’adjointe au maire et deux élèves. Sonnerie aux morts, puis l’hymne américain est chanté par les élèves. La présidente est particulièrement impressionnée par les enfants. Elle fait remarquer que c’est la première fois qu’elle voit des petits français chanter cet hymne. Désormais la famille sur place de ce soldat sera les enfants de SCHERWILLER

Après cette cérémonie empreinte d’émotions la délégation prendra le chemin du retour par Gérardmer.

Le 15 novembre 2019, le deuxième groupe reprend le chemin de DINOZE avec cette fois 41 élèves. Monsieur Olivier SOHLER maire de SCHERWILLER, accompagne cette fois la sortie.

Le parrainage de la tombe concerne le soldat Earl CARMAN. Malgré la mise en œuvre de la même procédure, la cérémonie est autant forte en émotion et restera marquée à jamais dans la mémoire des participants.  

Imgp6372  2 dinoze 3  Dinoze carman

             Par l’organisation de cette action mémorielle la 272ème section a été remerciée particulièrement lors des conférences des 27 et 28 novembre organisées à la salle communale.

Intervenant  Expo francis  Expo 10

Expo 9  Expo 8  Expo

 

 

CEREMONIE DU 01 DECEMBRE 2019 MARQUANT LES 75 ANS DE LA LIBERATION PAR LA 103ème DIV D’INFANTERIE US ‘’CACTUS’’ .

Le maire Olivier SOHLER a rappelé l'événement tel qu'il s'est déroulé Ie 1"'décembre 1944. Il faut rappeler l'histoire pour ne plus commettre d'erreur. Le maire a exprimé l'engouement des enfants et enseignants qui ont refait le trajet des soldats, parrainé deux tombes et participé aux conférences de Mathieu Danner et du colonel Jean-Paul ORSONI. Le maire rend hommage à ces hommes de courage qui se sont battus pour la liberté, comme aux treize soldats tombés au Mali, en les nommant pendant que les enfants posaient une bougie pour chaque soldat au monument aux morts. « Les forces d'outre-AtIantique ont quitté les leurs pour sauver les nôtres.

Auto maire et mmes  Ceremonie sche autorites  Ecoliers

Mmes Patton, Papelard et Mr le Maire

La présence de nos amis de Fautenbach marque l'amitié qui unit ces deux peuples autrefois ennemis. Le général Jean-Pierre Metz, du corps de réaction rapide européen, a souligné que beaucoup de soldats sont lors d'un des dépôts de gerbe au monument aux morts, morts pour notre liberté. Treize frères d'armes viennent de mourir pour la France. Rendre hommage à la division Cactus est un geste noble. Je suis heureux d'être à la tête d'une section Eurocorps composée de Français, d’allemands, de Belges. Trois gerbes ont été déposées au monument dont une très symbolique par Rainer Ganter, maire de Fautenbach, ville jumelée, Gebhart Glaser son prédécesseur, entourant le 1"' adjoint Bernard Martin. La foule s'est déplacée jusqu'à la stèle en l'honneur de la division Cactus. 15 porte-drapeaux du GAPSE, des membres des associations Usagoa et des Étoilés de Steige se tenaient à proximité en tenue américaine et du matériel d'époque. Le maire scherwillerois a donné lecture d'une émouvante lettre du vétéran Robert Pugh de l'Indiana, 95 ans, qui n'a pas pu se déplacer.

Monument scherw  Autorites gerbe  Ceremonie scher gerbe 1

Helen Patton, petite fille du général 4 étoiles Georges Patton, s'est exprimée en français. On dit tout le temps qu'on ne va jamais oublier... Vous les enfants, vous avez la mémoire de l'histoire quand vous placez un cierge ; j'espère que j'entendrais une chanson de vous. J’ai apporté quelque chose de mon grand-père. Jocelyne Papelard, présidente de l'association US Memory, s'est exprimée la dernière.

Discours maire 1  Ceremonie scherw  Ceremonie scherx 4

 Je suis heureuse de revoir les enfants qui se sont déplacés à Dinozé au cimetière américain à l’'occasion du parrainage des tombes du sergent-chef Vern Albright et du soldat Earl Carman ».

Deux gerbes ont été déposées devant la stèle puis l'hymne américain a été chanté par les enfants accompagnés par l'harmonie ; cela semblait irréel.

Cette cérémonie était très émouvante, des larmes coulaient sur les joues... Ce jour-là, même le ciel pleurait ! Le défilé s'est ensuite dirigé vers la place de la Libération.

La 272ème section de la SNEMM a pleinement contribué à  la transmission du devoir de mémoire et d’histoire mission essentielle dans les buts recherchés par notre société nationale.  

Materiel 3  Materiel 1  Materiel 4

Salle scherw 1  Salle scherwiller  Porte drapeaux

 

03 OCTOBRE 2019 – SORTIE MEMORIELLE AU MUSEE DE 1870 A WOERTH (67)

Le soleil était au rendez-vous pour cette journée mémorielle organisée conjointement par la 272°, l’UNPRG et l’UNC.  Après quelques bouchons au niveau de Strasbourg qui ont engendré un peu de retard sur les visites prévues, le reste du trajet en car s’est effectué sans encombre

A Woerth, le groupe scindé en deux  a découvert l’un le champ de bataille, l’autre le musée de 1870. Les guides férus de l’histoire locale ont su transmettre leur passion de cette journée du 6 août 1870. Du monument français, le guide nous a remis en perspective les grandes lignes politiques et stratégiques de l’époque et la déclaration de guerre. La bataille dite de Reischoffen :  Froeschwiller pour les français, Woerth pour les allemands est restée célèbre par ces deux charges de cuirassiers. De la tour du  monument du 11° Régiment d’Artillerie de la Hesse nous avons eu une vue panoramique du champ de bataille et imaginé les houblonnières, les vignes et les combats sans issus

P1030454 1 1  P1030458 1  P1030470 1

Les nombreux monuments et stèles dispersés dans la campagne environnante rivalisent en grandeur, représentation, très bien entretenus. Monuments dédiés aux régiments des différentes régions de Prusse ou stèles en mémoire d’officier morts en ce lieu. De nos jours les visiteurs  tant allemands que français sont toujours aussi nombreux.

P1030463 1 1  P1030471 1  P1030467 1 1

Le Musée de 1870 comprend de nombreuses cartes et plans de la bataille. Des tableaux retraçant la charge de cavalerie lourde. Un diaporama du champ de bataille avec ses milliers de figurines en plat d’étain rend bien le gigantisme de la bataille.

P1030480 1  Champ de bataille  P1030486 1

Les Présidents, vice-président, membres des 323 et 409° sections. Nous ont rejoints au restaurant de Merkwiller-Pechelbronn pour un repas de cohésion. Moment convivial et agréable que tous ont apprécié.

P1030525 1    P1030527 1

A l’issue le groupe à nouveau coupé en deux a visité le musée du pétrole de Pechelbronn. Un diaporama retraçait  l’histoire géologique et les techniques d’exploitation du pétrole. Le guide du musée nous a détaillé les différentes techniques d’exploitation. Pechelbronn connu dès le Moyen âge pour ses huiles à vertus curatives a évolué au fil des siècles en raison des avancées techniques. La grande époque industrielle se situe entre 1740 et 1970. A noter que Pechelbronn était le premier site d’exploitation du pétrole en Europe.

P1030528 1  P1030534 1  P1030540 1 1

14 JUILLET 2019

JORF N° 0162 du 14 juillet 2019 : Est promu Chevalier de la Légion d'Honneur M. MARCHAL Yves

Le Président de la 272° section lui adresse ses plus vives félicitations.

14 JUILLET 2019

La municipalité de SELESTAT a le plaisir de nous convier à la cérémonie de la fête nationale du 14 Juillet 2019.

 PROGRAMME : Dimanche 14/07/2019:

11H00 -Monument aux morts - Place de la République

11h30 - Défilé

11h45- Vin d'honneur- Caveau Ste Barbe.

Décorations pendantes pour les participants.

 

 

24 FEVRIER 2019 - 10H00 - ASSEMBLEE GENERALE

C'est au quartier Cambours à Sélestat, que s'est déroulée l'Assemblée Générale de la 272° section. De très nombreux adhérents se sont déplacés pour assister à cette manifestation, de même que de nombreux élus ou leurs représentants des communes voisines ainsi que les Présidents d'association patriotiques. Le Président Billiger après les souhaits de bienvenue et la minute de recueillement pour nos chers disparus a déroulé brillamment les divers points de cette AG. Nombreux sont les points de satisfaction ; adhésion, participation accrue aux diverses activités proposées, communication,entraide. Seule ombre à cette journée la démission du trésorier. Après 6 années d'un total engagement, d'excellents résultats et  et un système sans cesse remis en cause par Paris, le trésorier aspire à profiter du temps présent. En l'absence de volontaire, la secrétaire se charge de cette nouvelle fonction. Merci à Elle. Après la prise de parole de la Présidente départementale, Monsieur Adoneth, maire de Chatenois a dit tout le bien de l'engagement bénévole des Médaillés Militaires tant sur leur participation aux cérémonies patriotiques que sur leur engagement auprès des enfants des écoles. Une gerbe  a été déposée au monument aux Morts du quartier Cambours, puis le verre de l'amitié et le repas de tradition ont clos cette journée.

P1010895 1  P1010893 1  P1010892 1 1

P1010898 1  P1010897 1  P1010896 1

P1010904 1  P1010909 1  P1010906 1

DECEMBRE - COLIS DE NOEL

Le Président et le Vice-Président ont procédé à la remise des colis de Noël. Colis émanant de la Présidente Générale chargée de l'entraide de la SNEMM.. Les bénéficiaires ont été très surpris et heureux  de cette gentille attention.

Knobe         Meyer 3

 Lemercier        Voirin

14 OCTOBRE 2018 - Cérémonie au Col de La Charbonnières

Le président  du souvenir Français de Villé,  Didier Poussade  et Claude WITTMAR  président de l’amicale des chasseurs de SELESTAT ont organisé une cérémonie du souvenir le dimanche matin 14 octobre au Col de la Charbonnière, suivie l'après-midi par une animation historique avec les Francs-Tireurs lorrains au Howald. 

Le 7 septembre 2014, à l’initiative du Souvenir Français et de son président Jean-Luc Stauffer, récemment disparu, une stèle franco-allemande avait été inaugurée en mémoire des 8 soldats français et des 69 soldats allemands tombés lors des combats des 18 et 20 août 1914 au Col de la Charbonnière.

Les communes de Bellefosse, Belmont, Breitenbach et du Hohwald qui ont soutenu le projet,  se sont associés au Souvenir Français et aux associations patriotiques afin de commémorer la fin de la Première Guerre mondiale et de rendre hommage aux victimes le 14 octobre.

     Nos camarades Jean DELBECQ et André DISCH représentaient la 272ème section à cette cérémonie du souvenir  du dimanche matin 14 octobre au Col de la Charbonnière. Merci à André pour les photos.

Charbonnieres  Stele 2  Ceremonie 2

 

 

23 SEPTEMBRE 2018 - Place de la République Sélestat

Le Président de la 272°, son porte-drapeau ainsi que quelques membres de la section  ont participé à la Sidi-Brahim. Fête anniversaire des chasseurs à pied.La Présidente départementale était présente ainsi que de nombreux autres Présidents d'association.

Le LCL Rieth, Président des Diables bleus de Mulhouse, chargé du protocole pour cette cérémonie nous a retracé cette bataille de Sidi-Brahim, fierté pour  tous les chasseurs.

P1000731 1  P1000739 1  P1000740 1

 

23 JUILLET 2018 - SELESTAT, Obsèques de Jean BERNARD

Les obsèques de Jean BERNARD (Major Gend) décédé le 17 juillet 2018 à Strasbourg ont eu lieu à Sélestat Eglise Ste Foy le 23 juillet. Plusieurs autorités dont Mr le Maire de Sélestat, les Présidents d'associations, de la gendarmerie, les porte-drapeaux et une nombreuse assistance sont venus rendre un dernier hommage à Jean Bernard et soutenir par leur présence la famille. Plusieurs discours ont rappelé non seulement la carrière de Jean (dans la marine puis  puis dans les différents groupements de gendarmerie mobile) mais aussi son engagement dans la vie associative au sein des Médaillés Militaires dont il a été Président de la 272° en 2002 puis secrétaire. Il était également secrétaire du groupement des associations de Sélestat. A été évoqué également son côté "artiste" peintre amateur il a laissé différents tableaux dans les unités où il était ffecté. Musicien et compositeur nous avons au cours de la cérémonie apprécié une de ses compositions. Sa bonne humeur, son empathie ont été unanimement reconnues.

P1000578 1    P1000580 1

La 272ème section de SELESTAT (67) en deuil.

Article rédigé par son ami Eric Coster.

 

Le major Jean BERNARD (H) nous a quittés le 17 juillet 2018 à l’âge de 73 ans.

Jean est né le 11 mai 1945 à PARIS 12°. Père de trois filles, il a fêté ses noces d’or avec Josepha son épouse  en 2017.

Il choisit la Marine pour effectuer son service militaire le 01 juillet 1964 à l’âge de 19 ans. Il rejoint le CFM à HOURTIN (33 Bordeaux) pour y effectuer ses classes. Puis à sa demande part à LORIENT pour suivre le cursus de formation des fusiliers commandos marine. Il est muté à BREST et Il incorpore cette compagnie grâce à l’excellence de ses tests. Dans la continuité il sera breveté « Parachutiste » à Pau. En tant qu’appelé il est exceptionnel d’intégrer. Il participera à plusieurs opérations aéroportées en Algérie et au Maroc.

Mais en octobre 1965, une réforme au sein de la Marine l’obligera à quitter les commandos fusiliers marins. Cette nouvelle affectation le conduira à la Base Aéro-Navale de LANN BIHOUE (56 Lorient) où il intégrera la compagnie de protection. Il quittera la Marine après 16 mois de service.  Le 05 Octobre 1967 il intègre l’Ecole de Gendarmerie à MELUN. Le 20 avril 1968 sa première affection sera l’escadron 6/4 de GM à Pithiviers. Avec l’obtention du BA1., il est volontaire pour une affectation outre-mer, en famille. En novembre 1974,  La mutation sera la Guadeloupe en Mer des Caraïbes. Après quelques années sous les tropiques antillais, il postule pour un second séjour et se sera Djibouti au pays des Afars et Issa de juin 1978 à novembre 1981. Après quelques mois d’affectation en célibataire, en raison des confrontations locales du moment, son épouse  et ses filles seront autorisées à le rejoindre. Nombreuses seront les patrouilles avec les militaires Djiboutiens à dos de chameaux le long des frontières Ethiopienne et Somalienne.  A son retour, mil est muté à Wissembourg, il reprend la vie active d’un escadron de marche de GM avec toutes ses missions nationales et Outre-Mer. En parallèle il se prépare et obtient le DQSG. Au sein de son unité il s’occupe de la cellule instruction MO et Combat pour les classes et les candidats aux grades supérieurs. Ce sont dans ces domaines qu’il excelle le plus, surtout dans les montages d’exercices et dans la mise en pratique. Pour ses élèves, il était altruiste, méthodique, rigoureux et tellement apprécié. Le gradé d’encadrement type, un regard, un geste, un verbe, tout le monde comprenait et suivait.

 En 1985, l’escadron 3/18 de Sélestat est désigné pour assurer la protection de l’ambassade de France et de ses consulats à BEYROUTH LIBAN. Il est fait appel à des volontaires qualifiés. Cet évènement fortuit le guidera à Sélestat. Et c’est là, que le 3/18 de Sélestat fait la connaissance d’un gradé qui a tout d’un meneur d’hommes, une force tranquille, l’ordre précis, et l’expérience des évènements. Puis, Il exercera les grades successifs jusqu’au rang de Major, en passant du 2/18 Wissembourg, au 8/17 Baccarat et au 23/7 Sélestat où il termina sa carrière le 09 mai 2001 dans la fonction de commandant de peloton. A l’âge de la retraite, il  endosse la fonction de Président des Médaillés Militaires, puis ce sera celle de secrétaire de la section. Désigné représentant de la section au sein  du Groupement des Associations Patriotiques de SELESTAT, et y exercera la fonction de secrétaire pendant 12 années. Dans ses fonctions, il a su créer et entretenir des relations de confiance avec la municipalité. Très investi dans les associations patriotiques, attaché aux symboles militaires, il avait un affectif prononcé pour les porte-drapeaux. Un autre mérite lui revient, c’est celui d’avoir réussi à faire reconnaître 8 unités de gendarmerie mobile comme unités combattantes. Il n’a pas hésité à écrire et à demander au ministre de la Défense « Madame Michèle Alliot-Marie » d’instruire une étude ministérielle sur les unités gendarmerie qui ont servi au Liban. Grâce à cette démarche, l’escadron de Sélestat est classé 1er sur 8 avec 18 journées d’action de guerre.

Jean, était  titulaire de la Médaille Militaire, de l’Ordre National du Mérite, de la Croix du Combattant, de la Médaille d’Or de la Défense Nationale, de la Médaille Outre-Mer avec agrafes LIBAN et TCHAD et du Titre de Reconnaissance de la Nation.

Il a été un camarade loyal, respectueux des autres, fidèle en amitié et très apprécié des personnels qui ont eu l’honneur de servir sous ses ordres. 

Jean Reposes en paix.

26 JUIN 2018 - SORTIE MEMORIELLE AU HARTMANNSWILLERKOPF ou encore HKW

Comme l’année précédente cette sortie mémorielle a remporté un vif succès : Organisée conjointement par la 272° section, l’UNPRG du secteur et l’UNC de Sélestat. Ont rejoint également des Médaillés « Muticartes » de Sélestat, 236° Strasbourg, 323° Haguenau et 409° Wissembourg.

09h00 départ de Sélestat, 10H15 arrivée sur les lieux. Première séquence : visionnage d’un petit film qui nous replace dans le contexte géopolitique de l’époque et le déclenchement de la guerre 14-18. Ensuite jusqu’à 12h00 chacun à son gré découvre : l’historial, le mémorial et la crypte.

L’historial franco-allemand  comme le décrit son opuscule publicitaire « est un outil à multiples facettes, à la fois historique touristique et mémoriel, mais avant tout pédagogique ». Différents panneaux expliquent le quotidien du soldat, le matériel et une vidéo retrace simultanément sur écran et sur maquette l’avancée des combats. Dans le cadre du centenaire de la grande guerre, le 3.8.2014 François Hollande Président de la république et Joachim Gauck Président de la république fédérale allemande ont posé l a 1ère pierre de cet historial. Le 10.11.2017, la cérémonie inaugurale de l’historial a eu lieu, en présence d’’Emmanuel Macron Président de la République et de Frank-Walter Steinmeier, Président de la république fédérale allemande.

P1000274 1  P1000275 1 1  P1000258 1 1

P1000260 1 1  P1000261 1  P1000262 1 1

P1000264 1  P1000265 1  P1000276 1

                                              Diverses vues de l'historial

Le Mémorial  œuvre de l’architecte Robert Danis et du sculpteur Antoine Bourdelle a été inauguré en 1932 par Albert Lebrun, Président de la république. C’est un des premiers sites en France à être classé monument historique. Il se compose de deux entités : l’Autel de la Patrie qui surplombe l’esplanade et donne aussi sur les 1256 tombes de soldats français et 6 ossuaires. La crypte évoque une  tranchée on y accède par une allée de 80m.

P1000296 1  P1000279 1  P1000307 1  

                 Le Mémorial                                                           Vues du mémorial

P1000298 1 1  P1000300 1P1000301 1

                                                                           La crypte                

Nous avons ensuite admiré la dextérité du chauffeur du bus qui nous a conduits sur une route étroite et en lacet à la ferme auberge du Kohlschlag où un traditionnel repas Marcaire nous attendait.

P1000323 1 1  P1000315 1 1  P1000316 1 1

                                                                 Ferme auberge du Kohlschlag

15h30 : visite de l’abri musée d’Uffholtz : Divisé en deux groupes l’un qui visitait pendant que l’autre  soutenait l’action des bénévoles du foyer Saint Erasme qui font revivre le café local situé dans l’abri musée mais encore dans la maison propriété de la famille Burger, transformée en hôtel faisant aussi office de bureau de poste et de café. Pour la partie visite, le guide passionné et passionnant nous a déjà fait l’historique de cette maison qui date de 1581. Le bâtiment a été renforcé d’une dalle de béton d’un mètre cinquante d’épaisseur en 1916-1917 afin de servir de « Sanität Unterstand » (abri sanitaire) par les soldats allemands et qui permet le tri et les soins des soldats blessés. Différentes salles sont aménagées dans un but pédagogique des panneaux sous forme de bandes dessinées amenant ainsi les enfants à mieux conceptualiser cette guerre. Au premier étage une reproduction des champs de batailles permet de situer les tranchées et les commentaires passionnés du guide nous font bien comprendre le déplacement des troupes. Lieu de réflexion historique, lieu d’expression artistique, centre de documentation, résidence d’artistes, cet abri musée est à la disposition de ceux qui souhaitent se sensibiliser à ces thématiques.

 P1000332 1 1  P1000329 1 1  P1000327 1 1    

                                                            L'abri musée                                         

 

 

20 AVRIL 2018 - Repas de cohésion

20 avr selestat

20 avr selestat 2

 

 

Le vendredi 20/04/2018, premier repas de cohésion de l'année, a rassemblé vingt-trois participants pour le déjeuner au cercle mixte de l'escadron 23/7 de gendarmerie mobile. Cette rencontre constituée de sociétaires et épouses s'est déroulée en toute simplicité. Convivialité et fraternité étaient de mise. L'absence de certains membres empêchés, souffrants et convalescents a été remarquée. Chacun a pu évoquer ses souvenirs dans notre communauté.  A la fin du repas bien apprécié, tous se sont quittés dans la bonne humeur en pensant déjà à la prochaine rencontre.

25 février 2018 - Assemblée Générale

L'Assemblée Générale s'est tenue à l'EGM27/3 de Sélestat. Le Président Billiger  a ouvert la séance à 10h et après l'accueil des invités : M. Loïc Geffrier commandant de gendarmerie de Sélestat, M. Guy Ritter, adjoint au maire de Sélestat : et M. Luc Adoneth Maire de Chatenois , les divers points de l'AG ont été examinés et approuvés.Après l'exposé de la Présidente départementale des sections de Médaillés Militaires, le Commandant de gendarmerie apporta des précisions sur la police du quotidien et la lutte contre la radicalisation. Suite au questionnement de M. Billiger sur l'avenir de  l'association patriotique de Sélestat, M. Ritter donna son point de vue . Quant à M.Adoneth  il rappela l'importance de ces liens Armée/Nation et l'engagement des soladats morts pour notre liberté ou la liberté de certains états. Une remise de diplôme "25 ans de Médaille Militaire" a été effectuée puis lui a succédé un dépôt de gerbe au monument aux Morts de l'EGM 27/3. 

Int pdte  Salle2  P1110635 1

P1110637 1  P1110638 1 1  Ag gagant                  

RESERVE CITOYENNE " EDUCATION NATIONALE"

A la demande du Lycée ST André de COLMAR (68), le président Francis BILLIGER de la 272ème Section de SELESTAT, réserviste citoyen Education Nationale a effectué une intervention de 2h00 pour la classe de terminale Européenne de l'établissement. Le programme d'histoire les concernant prévoit en effet la période de la fin de la deuxième guerre mondiale en passant par la guerre froide et de la construction européenne à nos jours. Le témoignage et l'échange a surtout porté sur la période de ''la guerre froide à la guerre tiède'' que l'adhérent de la snemm a surtout connu par son séjour à BERLIN de 1976 à 1982. Servant à l'époque à l'Escadron de Sécurité de Gendarmerie de BERLIN les anecdotes évoquées ne manquèrent pas. Les èlèves se montrèrent vraiment intéressés par cette présentation. Les deux professeurs présents lors de ces échanges ont salué cette intervention qui permet aux élèves de comprendre beaucoup mieux les enjeux et les réalités de l'époque. Il ne restait qu'à l'intervenant de souhaiter à ces jeunes un belle réussite au BAC en fin d'année scolaire.    

     Chek point charly friedrich strasse explications 1

Explication sur la complexitédu passage au Chek- Point Charly, Friedrich Strasse

 

 

11 novembre 2017 - Commémoration exceptionnelle à SCHERWILLLER

La commune de SCHERWILLER (67) organise une seule commémoration patriotique par an, en général le 11 novembre. Cette année, exceptionnellement la municipalité a voulu mettre en avant une commémoration toute particulière à cette date marquant l’armistice de 1918 mettant fin à la grande guerre.  Lors de cette manifestation  mémorielle il fut surtout question de deuxième guerre mondiale.  SCHERWILLER a eu le grand plaisir de pouvoir accueillir  deux vétérans américains ayant vécu ce conflit et participé à la libération de l’Alsace en son temps puisqu’ils avaient combattu dans la 103 Division Cactus de l’US Army et présents à la libération de SCHERWILLER le 1er décembre 1944.  Il s’agit du colonel Cranston ROGERS et le sergent Calvin LANDAU ainsi que la famille de Ronald CURRY décédé récemment. Le sergent LANDAU  n’avait jamais remis les pieds en France depuis la fin de la guerre.  Ce dernier  au cours du conflit  a perdu un frère à SAINT-LO et un oncle à METZ. Ces grands  anciens ne s’étaient jamais recroisés.

 Madame Helen PATTON petite fille du célèbre général quatre étoiles  américain George PATTON commandant  la 3ème armée dont dépendait la ‘’cactus division’’ honora de sa présence à  cette journée. Pour tous les militaires en activité ou en retraite, voir  cette descendante du général, fut un grand moment d’émotion. C e chef d’exception que ses soldats appelaient le ’’Vieux’’ (The old man) était apprécié et respecté de tous.

Après l’office religieux le cortège précédé par la fanfare et la musique communale se dirigea au monument aux morts. Une nombreuse assistance composée du maire et des élus, des militaires en tenue de la gendarmerie, de l’armée de terre ainsi que de l’armée de l’air, des anciens combattants, des sapeurs-pompiers, des  enfants,  des habitants du village sans oublier bien sûr la délégation américaine et l’Association ‘’Alsace US mémory’’ assista à la commémoration mémorielle protocolaire au monument aux morts. Les enfants des écoles chantèrent l’hymne européen.    

A l’issue toute l’assistance se rendit à la stèle érigée en mémoire de la 103ème US Cactus Division.  Le maire, madame PATTON et les deux vétérans dévoilèrent la stèle et les plaques de la division.  Les enfants des écoles furent encore mis à contribution en chantant l’hymne américain.

Retenant difficilement leur émotion,  les vétérans prirent  la parole et dirent combien ils virent tomber de camarades sur notre sol.  En concluant ‘’Plus jamais cela’’.

Une dernière phase emmena le cortège en défilé emmené au son de la fanfare au rond-point situé à l’entrée Nord du village.  La plaque rond-point de la 103ème US DIVISION  fut dévoilée. Les vétérans et les familles américaines purent profiter des jeeps Willis et Dodges véhicules US de collection pour le déplacement.

Au retour à la salle communale une réception attendait tous les participants qui purent échanger avec les amis américains.  

La 272ème  section de la SNEMM de SELESTAT domiciliée dans la commune faisait partie des invités officiels. Le président  en retraite,  sensible à  la qualité prestigieuse des personnalités présentes, a revêtu la tenue militaire avec autorisation de la DMD à cette occasion.

En reconnaissance  à l’action  du Général  George PATTON, madame Helen PATTON  accepta avec émotion la médaille de prestige de la SNEMM remise par le président de la 272ème devant l’assistance qui  précisa  ce que représentait cette prestigieuse  décoration connue dans le monde entier.  Elle dédia ce présent à son aïeul qui était né le 11 novembre 1885.

Cette journée empreinte  de solennité et d’émotion a rassemblé toutes les générations. Un grand merci  à Monsieur le maire de SCHERWILLER, qui a permis à la section de contribuer à cette journée mémorielle unique et exceptionnelle.    

11 11 272 patton 2  11 11 272 patton 5 11 11 272 patton 1 

L'assemblée - Le Président de la 272  décrit la Médaille Militaire et l'offre à Helen Patton petite fille du Gal

Francis BILLIGER Président.

30 juin 2017 - Sortie au Mémorial américain de DINOZE (88)

Cette sortie était organisée conjointement par la 272° section, l'UNPRG du secteur et l'UNC de Sélestat. Aux Médaillés Militaires de la 272° section se sont joints les Présidents et adhérents de la 236°, 323° et 1703° sections.

Quelle que soit la distance, les participants étaient ponctuels au rendez-vous fixé à Sélestat. Direction Epinal par Rambervillers de manière à arriver au Mémorial à 11h00. Ce mémorial de Dinozé (88) était une découverte pour la plupart d'entre nous. Mais avant de le découvrir, les Présidents ou responsable des trois associations ont déposé une gerbe. Le responsable du cimetière nous a guidé et donné de nombreuses informations. Ensuite un bouquet a été déposé par le Président de la 1703° section de Villé devant la tombe N°18 allée 22 dont il est parrain depuis de nombreuses années (Association U.S. Memory Grand Est France) (voir page 1703)

P1100226 1  P1100232 1  P1100240 1

Tout d'abord cimetière provisoire peu après la libération de ce site le 21.09.1944 par la 145° Division d'Infanterie américaine, il devient permanent par après lorsque les familles souhaitaient l'inhumation en terre étrangère et que la jouissance gratuite du terrain  a été concédée à perpétuité  par le gouvernement français. Il a été inauguré le 23.07.1956, il s'étend sur 20 hectares et comporte 5 255 pierres tombales. Les combattants enterrés à Dinozé ont trouvé la mort au cours des combats dans le centre de la France, les Vosges, la vallée du Rhin et en Allemagne. Ils représentent 42% des inhumations intialement effectuées dans la région.

P1100235 1  P1100238 1  P1100251 1

La cour d'honneur du cimetière est entourée de murs en calcaire de rocheret du Jura, sur lesquels sont gravés les noms des 424 soldats portés disparus dans la région.. De part et d'autre du mémorial rectangulaire se trouve une chapelle et un musée. Sur le mur du musée on peut voir une carte représentent les opérations américaines et alliées depuis le débarquement du 15.08.1944 dans le sud de la France jusqu'à la jonction avec les forces alliées venant de Normandie le 11.09.1944 à Sombernon près de Dijon et la progression vers l'Est, la traversée du Rhin et de l'Allemagne jusqu'à rencontre des premiers éléments de la 5° armée américaine au sud du col du Brenner.

P1100253 1  P1100260 1  P1100261

La visite terminée, direction Saint Etienne les Remiremont  pour le déjeuner prévu à l'escadron. A l'issue départ pour Gérardmer avec une halte à "la confiserie Géromoise" où nous avons tout appris sur  la fabrication des vrais bonbons des Vosges. Le retour  sur Sélestat par le col de la Sclucht nous a permis d'admirer le paysage varié et luxuriant : lacs, magnifiques forêts de sapins...

 P1100267 1  P1100271 1  P1100273 1

8 mai 2017 - Remise de la Médaille Militaire à M. André BOHN

La cérémonie du 08 mai 2017 célébrant la victoire du 08 mai 1945 des forces alliées sur le régime nazi a eu lieu au monument aux morts de SELESTAT (67). Le Colonel AUBRY effectua la revue des troupes. La présence d’un détachement de la 5ème Compagnie du 152 RI de COLMAR jumelée avec la ville de SELESTAT rehaussa la solennité de cet évènement.        

A cette occasion  Monsieur André BOHN de la commune de  BLIENSCHWILLER , membre de la 272ème section de la Snemm et de l’UIACAL  a été décoré de la Médaille Militaire  par le colonel AUBRY.  Il faisait partie de la liste des récipiendaires du décret du 4 novembre 2016, Brigadier-chef de l'Arme Blindée Cavalerie, Cité.

Les récipiendaires ayant regagné leur emplacement, les autorités militaires et civiles déposèrent une gerbe devant le monument aux morts. Etaient présents  en plus du commandant des troupes, le chef d’Escadron SEINCE, Cdt la Cie de Gendarmerie de SELESTAT, du lieutenant VALETTE du 152ème RI, monsieur Alexandre PITON Sous Préfet de SELESTAT/ ERSTEIN, monsieur Marcel BAUER vice président du conseil départemental, maire de SELESTAT. 

A la suite de la cérémonie, Le président de la 272ème, avec une belle délégation félicitèrent  André BOHN.     

       Bohn 3  Bohn 1  Bohn 2 

ACTIVITES CITOYENNES "EDUCATION NATIONALE" des 30 mars 2017 et 25 avril 2017

Depuis le début de cette année 2017,  deux membres  de la 272ème  section SNEMM  de SELESTAT ont participé, dans le cadre de l’engagement citoyen dans la transmission du devoir de mémoire, à deux sorties  mémorielles en accompagnant les élèves des classes de 3ème du ‘’ Collège des Châteaux ‘’ de CHATENOIS.  Cela  représente 110 élèves encadrés par leurs professeurs d’histoire respectifs.    

A noter que Eric COSTER ancien dans ces activités  est rejoint cette année par Francis BILLIGER le président de la section,  afin de renforcer l’équipe du Colonel (R) François JACQUOT ancien président du Souvenir Français de SELESTAT.

Le 30 mars 2017 :  Par une magnifique journée printanière,   le groupe a été emmené à NATZWILLER (67)  pour la visite du Centre Européen du Résistant Déporté.   Les élèves y ont découvert l’organisation du système concentrationnaire mis en place par les nazis et l’implantation des camps à travers l’Europe.  La fonction du  ‘’Kartoffelkeller’’ restant à ce jour un mystère les élèves envisagèrent plusieurs hypothèses.   

Au repas de midi pris en plein air les élèves ont  échangé  avec les accompagnants.  En répondant à leurs questions  Francis et Eric ont surtout souligné la fraternité qui liait les déportés embarqués dans la souffrance, les privations et les brimades inhumaines.

L’après-midi  a été consacrée à la visite du camp du STRUTHOF qui met en évidence l’organisation détaillée et les atrocités commises dans  ce camp.  La visite de la chambre à gaz du camp clôtura le circuit.

            Schirmeck2   Schirmeck1

Le 25 avril 2017, la journée démarra à 06H30 devant le collège de CHATENOIS,  les bus arrivèrent à VERDUN à 10H00. Les différents groupes purent apprécier la visite de la citadelle, puis le champ de bataille, le fort de DOUAUMONT,  l’Ossuaire de DOUAUMONT et  le village disparu de FLEURY. 

En  fin d’après midi un repas réparateur  a été pris dans une cafétéria de VERDUN.  Sur le trajet du retour, la fatigue aidant, les adolescents se montrèrent  très calmes.  Après le passage du col de Ste Marie aux Mines enneigé, 23H15 marqua le retour devant le collège.

Tout au long de la journée les élèves se montrèrent intéressés  par l’histoire des différents sites visités ainsi que sur des questions de vie dans ces conditions dantesques.

Pour nos médaillés  militaires ces sorties permettent de transmettre les valeurs fondamentales  de notre république par le devoir de mémoire.

           Verdun2   Verdun1

26 février 2017 - Assemblée Générale

Le Président Billiger a ouvert la séance dès 10h30. Les participants étaient nombreux et attentifs. Les points règlementaires de l'AG ont été respectés, expliqués et commentés. Le trésorier a obtenu quitus de cet exercice 2016. La Présidente départementale a apporté quelques précisions sur l'UD, les effectifs, les prochains déplacements, la réserve citoyenne pour laquelle le Président Billiger s'est inscrit . Parmi les élus invités, étaient présents M. Antoine HERTH, député de la 5° circonscription du Bas-Rhin, vice-Président du conseil régional d'Alsace et  M. Marcel BAUER, Maire de Sélestat et vice Président du conseil départemental du Bas-Rhin, Mme Béatrice JEANJACQUOT adjointe au Maire de Kintzheim. L'intervention de M. Bauer a porté sur les rigueurs budgétaires et les subventions, celle de M. le député a porté sur sa prochaine visite d'une école, les paroles de la marseillaise, le devoir de mémoire. Un dépôt de gerbe a clos cette assemblée. Le verre de l'amitié  puis un repas en commun à la satisfaction générale ont finalisé cette très agréable journée.

Salle modSalle1  P1090418 1

                                         Les participants                                                         Dépôt de gerbe

P1090428 1  P1090431 1  P1090434 1

    Moment de convivialité    -  Chantal, heureuse gagnante  -  Présentation du dernier et plus jeune adhérent

27 janvier 2017 - Conférence : Les Ailes de la mémoire - 19h30 complexe Ste Barbe à Sélestat

Le complexe de la Salle Ste Barbe de Sélestat a accueilli la conférence mémorielle  des" ailes" de la mémoire organisée par la 272ème Section de la SNEMM le vendredi 27 janvier 2017 à 19h30.  A l’entrée de la salle, le public put admirer des maquettes de chars, de véhicules et d’avions alliés et allemands  exposés.
Monsieur Patrick BAUMANN Président du Souvenir aérien pour l'Est de la France nous a fait le plaisir et l'amitié  d'animer la soirée.

Après quelques mots  d'accueil du président de la 272ème, ce dernier salua en particulier la présence du colonel (R) Clément AUBRY, Président de la Société des Membres de la  LH du Centre Alsace. Messieurs Bernard SCHULTZ maire d’ARTOLSHEIM, Théo FAHRNER 1er adjoint au maire de WITTISHEIM ainsi que Monsieur DECK représentant Monsieur Francis WEYH maire de KINTZHEIM.

Messieurs le député Antoine HERTH, Marcel BAUER Vice Président du Conseil  et maire de SELESTAT retenus par d’autres obligations se sont excusés.

Sur le thème ‘’Que représente la médaille militaire et la SNEMM’’ Le président éclaira l’assistance   sur l’historique de la  médaille militaire et rappela  les principales activités de la SNEMM au niveau national et local.
Après l’observation d’un moment de recueillement en mémoire de ces jeunes tombés au champ d'honneur, la parole fut cédée au grand passionné qu'est Patrick.

Conf 1 selestat  Conf2 selestat  Conf 3 selestat
Au départ ce dernier présenta un diaporama très technique sur les aéronefs présents lors de ce conflit. Puis il aborda l'histoire détaillée de chaque avion crashé sur le centre Alsace.
Dans un troisième temps tous les lieux de mémoires érigés dans le secteur furent évoqués.
De nombreuses anecdotes relatives aux équipages des deux camps et leurs retrouvailles après de nombreuses années voyant les ennemis d’alors devenir des amis désormais.  Ces moments "émotions " ne furent possibles que grâce aux recherches et l’action de Patrick et son équipe.

L’évocation de l’histoire d'Audie MURPHY soldat américain le plus décoré s’étant particulièrement  distingué lors des combats de la poche de Colmar à HOLTZWIHR qui à lui seul mis hors de combat 50 soldats ennemis  tués ou blessés. Ces hauts faits d’armes  ne laissèrent aucun participant  insensible à l'exploit réalisé.
Un échange d’informations très constructif clôtura les débats.


En bref plus de 1100 crashs se sont produits en Alsace annexée pendant ce conflit.
Il faut savoir qu'au retour de mission sur l’ALLEMAGNE Nazie de nombreux avions touchés  remontaient la vallée du Rhin avec l'espoir de pouvoir atteindre la Suisse. Il reste encore beaucoup de travail et de recherches à faire.


À 21h30 à la fin de la conférence, le président remercia chaleureusement le public et Mr BAUMANN. Un objet de prestige de la SNEMM fut remis à ce dernier qui le reçu avec émotion.

Plus de 80 personnes étaient présentes. Un public en majorité hors associations patriotiques a suivi avec attention cette conférence, ce qui pour la Section est une réussite.
La transmission du devoir de mémoire a trouvé tout son sens dans cette soirée.
La soirée se termina à la brasserie au lion d'or dont la patronne nous a fit la gentillesse d'accueillir la section et ses invités dans une ambiance conviviale et détendue.